Aux États-Unis, une pétition veut légaliser les attaques DDoS

Sur le site de la Maison Blanche, des internautes ont lancé une pétition afin que les attaques par déni de service soient considérées comme une forme de manifestation légale.

Depuis plusieurs mois, le site officiel de la Maison Blanche offre, grâce à une nouvelle rubrique « We the People » (nous le peuple), la possibilité aux citoyens américains de lancer une pétition. Si celle-ci atteint le nombre de 25 000 signatures dans les 30 jours suivant son lancement, elle recevra une réponse officielle de l’administration américaine.

Les attaques DDoS, ou attaques par déni de service distribué sont une méthode permettant de faire tomber un site web sous le coup de connexions massives à son serveur. C’est notamment une des méthodes de manifestation les plus utilisées par les Anonymous. Pour l’auteur de la pétition, « le déni de service distribué n’est en aucun cas du piratage ». « C’est l’équivalent d’un rafraichissement répété d’une page web. De ce fait, ce n’est pas différent des manifestations ‘Occupy’. Plutôt qu’avoir un groupe de personnes assises à l’extérieur d’un bâtiment pour occuper le terrain, ils utilisent leur ordinateur pour occuper un site afin de ralentir ou de bloquer son service pendant un court laps de temps », explique l’auteur de la pétition.

Plusieurs pétitions ont déjà franchi le cap des 25 000 signatures. C’est notamment le cas d’une pétition demandant à ce que l’Étoile de la Mort de Star Wars soit construite d’ici 2016, toujours sans réponse, et d’une pétition pour limiter le port d’armes aux États-Unis à laquelle Barack Obama a personnellement répondu en vidéo.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • hyunkel30
    Mais bien sûr ...

    Couper les services est une forme de manifestation ...
    Tiens, je vais aller couper le cable fibre optique d'Orange parce que je suis pas content de mon forfait, je suis sûr que c'est une bonne idée ...
    Ça gênera personne de couter plusieurs millions par mon acte débile ...

    Ce genre de proposition montre bien que derrière ce mouvement "hacktiviste" il y a un réel manque de lucidité ... Pour quelques idées et combats légitimes, combien de "membres" agissant n'importe comment pour faire n'importe quoi ...

    Utiliser des pc commandé illégalement par des RAT et autre réseau de pc zombi deviendrait légitime ?
    Faire tomber des sites de service publique aussi ?

    Laisser moi rire ...
    -1
  • noldarn
    Citation:
    Pour l’auteur de la pétition, « le déni de service distribué n’est en aucun cas du piratage ». « C’est l’équivalent d’un rafraichissement répété d’une page web.

    Sauf que pour faire ça il faut contrôler plein de machines pour lancer l'attaque et ça je ne crois pas que ce soit très légal ...
    0
  • tat4nka
    @noldarn, sauf si ces machines sont proposées volontairement par leurs propriétaires (cf LOIC des anonymous https://fr.wikipedia.org/wiki/Low_Orbit_Ion_Cannon )

    @hyunkel30, parceque les grèves ne coûtent pas non plus du pognon ? Ce qui fait peur ici me semble-t-il, c'est bien plus la facilité de réaliser une telle chose - tout comme il est aujourd'hui plus facile de récupérer la discographie complète d'un artiste qu'il y a 15 ans et tout comme il est plus facile de récupérer des milliers de signatures pour une pétition. Du coup comment gérer ce problème ? J'ai pas spécialement de réponse, mais il me semble quand même important que les citoyens puissent exprimer leur mécontentement et surtout pour des firmes "dématérialisées".
    0