L'inventeur du iPod n'a pas touché un centime

Kane Krameur, le véritable inventeur de l'iPodApple a enfin accordé la paternité de son baladeur maison à Kane Kramer. L’ingénieur qui a aujourd’hui 52 ans, a su garder le secret pendant près de 30 ans, une sacré performance eu égard au fait qu’il n’a pas touché un centime pour son idée. Pire, celui qui a rapporté plus de 89 milliards de dollars de bénéfices à Cupertino, est aujourd’hui un père de trois enfants dans une situation économique délicate et obligé de vendre la maison familiale pour une location plus modeste.

L’inventeur méconnu

Le plan original de l'iPodApple se serait bien passé de cette mauvaise publicité, mais lors d’un différent judiciaire l’opposant à Burst.com, la marque à la pomme a du fournir devant la cour des documents prouvant à l’évidence l’implication majeure de Kane Kramer dans l’iPod. L’inventeur méconnu s’était confié au magazine en ligne racontant comment en 1979, à l’âge de 23 ans, il avait conçu ce qui deviendrait le futur iPod. Le prototype nomme IXI ne pouvait contenir qu’un peu plus de 3 mn de musique, il faisait la taille d’une carte de crédit et disposait d’une molette centrale pour le contrôler. Tout cela ne vous rappelle rien ?

Brevet malheureux

Conscient qu’il tenait là une idée de génie, Kane Kramer fit déposer un brevet mondial et décida de lancer lui-même l’entreprise qui devait produire le baladeur du futur. Mais en 1988, alors qu’il était prêt à passer à l’action son conseil d’administration le lâche et refuse renouveler un brevet coûteux (60 000 euros environ pour les 120 pays concernés). Résultat : l’idée de Kramer est tombée dans le domaine public. La suite est assez simple à deviner. Et Apple n’a pas pu la garder secrète au-delà de ce procès. Kramer est beau perdant puisqu’il affirme sans détour « qu’il est très fier d’avoir été à l’origine d’une invention à succès ». Aujourd’hui, alors qu’il n’a pas touché le moindre dollar pour son idée, il négocie avec Apple pour profiter un minimum des dividendes d’un produit vendu à 163 millions d’unités depuis 2001.