Un internaute américain récupère les dons aux victimes... pour lui

Après le passage de l'ouragan Katrina sur une partie des États-Unis, la totalité du pays s'est retrouvée prise de la légendaire solidarité américaine consistant à s'entraider en cas de problème (uniquement ?).

Ainsi, de nombreuses associations et entreprises ont décidé de venir en aide aux victimes de cette catastrophe en faisant chacun un geste, souvent pécuniaire, afin de participer à cette solidarité commune.

C'est d'ailleurs dans cette optique que certains des éditeurs de jeux vidéos ont mis en place chacun à leur manière un moyen d'aider, soit en vendant des objets au profit de la croix rouge, soit en incitant à donner à cette dernière.

Ce n'est plus un secret, les américains qui se trouvent si souvent critiqués de part et d'autre connaissent tous la solidarité (du moins entre eux, c'est déjà ça).

Tous ? non ! un petit habitant de ce beau et grand pays résiste encore et toujours à l'envahisseur...

Robert E. Moneyhan, 51 ans, a été sommé récemment de ne plus utiliser Internet suite à une condamnation judiciaire dont il a fait l'objet.
Son délit n'a pas été de refuser de faire un don pour les victimes de Katrina, mais plutôt de profiter de cet évènement pour s'enrichir.

En effet, profitant de la vague de nouveaux sites créés en peu de temps qui déferlait sur la toile américaine, Moneyhan a décidé de créer lui aussi son site d'aide aux victimes de l'ouragan.
Ce site permettait d'effectuer des dons en ligne qui serait alors reversés... dans sa poche !

Connu sur internet sous le pseudo Demon Moon, Moneyhan a enregistré le nom de domaine katrinahelp.com, katrinadonations.com, katrinarelief.com et katrinarelieffund.com.
Chacun de ces quatre sites proposait d'effectuer un don en passant par PayPal, assurant que ces dons seraient reversés aux associations d'aide aux victimes.
La vérité est que ni les victimes, ni les associations d'aide n'ont vu la couleur de cet argent.
L'affaire indique qu'il y a peut-être encore eu d'autres noms de domaine enregistrés, mais qu'ils ne sont pas connus.

Moneyhan (un nom quasi-prédestiné) s'est vu condamner à 10 000$ d'amende, bien qu'une nouvelle amende pourrait l'attendre de nouveaux si l'on découvre de nouveaux sites lui appartenant créés dans ce même but, ou encore le montant des donations qu'il a perçu, qu'il n'a pas été en mesure de communiquer.
Il est également interdit d'utilisation d'Internet et ne devra effectuer aucune transaction bancaire pour les deux ans à venir, dans la mesure ou son compte en banque a été saisi.

Source : Zataz
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • babysylvester
    Citation:
    Après le passage de l'ouragan Katrina sur une partie des États-Unis, la totalité du pays s'est retrouvée prise de la légendaire solidarité américaine consistant à s'entraider en cas de problème (uniquement ?).

    oui uniquement :-D
    0
  • Mathchoustone
    Quel enflure le mec mais bon avant de donner faudrait un peu réfléchir avant de donner sur n'importe quel site...
    0
  • geloblackeagle
    n'imp !!
    0