Kazaa bénéficie d’une petite rallonge

Infos-du-Net.comSombres jours pour le logiciel d’échanges de fichiers par Peer to Peer, qui comme la majorité de ses pairs, subi depuis quelques temps les foudres des majors et se voit obligé de se plier aux volontés de ces dernières.
Récemment, une condamnation de la justice australienne obligeait l’éditeur Sharman Networks à modifier son logiciel et à y poser des filtres limitant les résultats dans les recherches, ce qui à terme empêcherait les utilisateurs d’y trouver du contenu illégal.
Ainsi, avant le 5 décembre, Kazaa devait se trouver conforme aux exigences citées, mais le juge en charge du dossier en a décidé autrement et a décidé de rallonger la durée de l’ultimatum...

Faut déménager la Kazaa

Kazaa bénéficiera donc de deux mois supplémentaires pour apposer les dits filtres sur une nouvelle version de son logiciel.
L’ultimatum pesait cependant depuis un bon moment sur Sharman Networks, puisque la condamnation l’obligeant à apporter ces modifications date du 5 février dernier.
L’éditeur devait donc modifier son logiciel et faire tous les efforts possibles pour que les utilisateurs passent à cette version modifiée afin de ne plus pouvoir échanger de contenu illégal, et ce avant le 5 décembre.
À l’approche de cette date butoire, aucune modification n’a encore fait son apparition à l’horizon, et à l’industrie de la musique de s’empresser de faire remarquer ce détail à la justice, alors même que le délai n’est pas encore expiré.

Aïe, mon pied !

Hier, Jeudi 24 novembre, a eu lieu une des conférences techniques organisées entre Sharman et l’industrie afin de discuter des conditions de ce fameux filtrage.
Seulement, selon les dires de Sharman Networks à notre confrère Ratiatum, il semblerait que l’absence des représentants des maisons disques ait excédé le juge Wilcox, qui a exprimé sa colère face à ce comportement en accordant à Sharman un délai supplémentaire de deux mois pour apporter les modifications à son logiciel.
Le juge Wilson s’est justifié en affirmant que l’avocat de l’industrie venait de se "tirer une balle dans le pied" en ne se rendant pas à la conférence.
Nous devrons donc maintenant attendre le mois de février pour voir cette nouvelle version pointer le bout de son nez, avec normalement les fameuses modifications apportées.

Source : Rtiatum
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire