Kindle Voyage : la liseuse 6" d'Amazon vous aide à tourner la page

Après un téléphone qui n’a pas vraiment rencontré le succès escompté, Amazon revient à ses fondamentaux et a lancé cette nuit plusieurs nouveaux appareils. Une fuite sur le site allemand de la firme a d’abord éveillé les soupçons, avant que les communiqués de presse officiels viennent confirmer tout cela. La première nouveauté est à trouver du côté des liseuses, qui voient arriver la Kindle Voyage dans leur rang.

La Voyage est à 100 % nouvelle et vient remplacer la PaperWhite. Elle arbore un écran 6 pouces offrant une densité de pixel confortable, de l’ordre de 300 dpi, et capable d’afficher jusqu’à 16 nuances de gris. Le confort de lecture devrait s’en ressentir, avec une plus grande finesse dans l’affichage des caractères. Toujours au chapitre des nouveautés, un capteur de luminosité vient s’installer en façade afin d’ajuster au mieux l’éclairage en temps réel, sans intervention de la part de l’utilisateur.

Mais le grand changement par rapport aux précédents modèles de la gamme Kindle réside dans les bords de l’écran : ils accueillent désormais des petites touches répondant au doux nom de « PagePress » afin de changer de page plus simplement, sans avoir à toucher l’écran. Plus fine, 7,4 mm, la Voyage est également légère avec 180 grammes sur la balance. Comme toujours, deux versions seront proposées : l’une WiFi à 199 dollars et l’autre 3G à 269 dollars. Comme souvent, il faut attendre quelques mois avant que les produits ne traversent l’océan et se retrouver sur la boutique française.

Lire : Comparatif liseuses : Kindle, Kobo, PocketBook, Bookeen

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • AgimaFR
    Comment peuvent-ils vendre une liseuse à ces prix là ??? Il n'y a rien de bien compliqué dans ces appareils et ils valent des fortunes !!! Tout ça parce que le premier modèle de la gamme des constructeurs commence déjà au prix délirant de 80 Euros environ.
    Surtout si on compare aux smartphones milieu de gamme des constructeurs Archos, Wiko, Motorola... qui sont technologiquement beaucoup plus compliqués et pourtant vendus entre 50 Euros et 249 Euros suivants le modèle.
    Surtout que pour Amazon, c'est sur les livres Kindle qu'ils devraient gagner de l'argent et non le matériel (un peu comme les vendeurs d'imprimantes à jet d'encre peu chères et les cartouches hors de prix ensuite)
    J'aimerai bien comprendre leur modèle économique que je trouve bizarre.
    0