Quand Kinect garde l’œil sur la frontière coréenne


Apparemment, Kinect élargit son champ d’application. Après s’être fait passer pour un psy, l'accessoire de jeu de Microsoft se met au service de la sécurité nationale. Cette fois, il officie comme un système de vidéosurveillance afin de mieux surveiller les mouvements à la frontière coréenne.

L’idée vient de Jae Kwan Koa, un programmateur autodidacte sud coréen. Il a donc détourné le capteur Kinect pour développer des logiciels permettant de suivre les objets en mouvement dans la zone démilitarisée entre les deux Corées. Ainsi, le système peut faire la différence entre un animal et un humain. Il devient alors possible d’alerter le poste de surveillance à proximité au cas où le capteur détecte une personne en train de franchir la frontière en douce. Si l’accessoire y a été déployé depuis Août dernier, aucun détail supplémentaire n’a été révélé pour des raisons de sécurité.

Pour le moment, son concepteur cherche un moyen de peaufiner le système. Outre la détection des mouvements, le capteur serait en mesure de détecter le rythme cardiaque ou encore la chaleur dans l’avenir.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire