Le laboratoire d’Iron Man revisité par Elon Musk


La station de travail du futur sera-t-elle développée dans le laboratoire d’Elon Musk ? En tout cas, le directeur de SpaceX y croit. En s’appuyant sur la réalité virtuelle et les outils de détection de mouvement, il a créé un système permettant de concevoir et de manipuler des modèles 3D avec ses mains.

Elon Musk se réfère à Tony Stark et son laboratoire pour son bureau de conception à base d’hologrammes. Avec son équipe, il a pu créer des pièces d’une fusée à partir d’une interface de manipulation 3D. Reposant sur les technologies existantes, le secret de cette réalisation réside dans un capteur Leap Motion, une Occulus Rift, un projecteur et une imprimante 3D. Nul besoin de souris et de clavier, à la place, le concepteur utilise le Leap Motion pour contrôler et modifier le modèle créé sur ordinateur puis sa version en 3D. Celle-ci sera ensuite projetée sur un écran de verre pour faciliter la manipulation. Grâce au casque de réalité virtuelle, l’utilisateur est en mesure d’avoir une certaine immersion de l’objet afin de le peaufiner davantage. Vient ensuite la conception de la maquette via une imprimante 3D.

Bien qu’Elon Musk précise qu’il s’agit simplement d’une façon ludique d’interagir avec des modèles complexes, il espère que son procédé  révolutionnera l’industrie du design et de la fabrication dans l'avenir.

Laboratoire d'Elon Musk

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire