Une lampe torche fonctionnant à la chaleur humaine

Quand les jeunes font travailler leur imagination, il en découle des inventions pratiques qui peuvent changer le quotidien notamment en cas de panne d’électricité comme une lampe torche "faite maison" alimentée par la chaleur de la main.

La créatrice de Hollow Flashlight est une étudiante de 15 ans de la St Michaels University School du Canada. Elle s'est illustrée lors du concours Google Science Fair parmi des milliers de jeunes issus de plus de 100 pays différents. Sa lampe torche s'appuie sur l’effet Peltier, également appelé effet thermoélectrique. Elle a donc utilisé 4 carreaux Peltier pour générer l’électricité quand un côté de la tuile est chauffé tandis que l’autre est refroidi. A cela s’ajoute un petit circuit pour accroître la tension électrique et le tout est suffisamment puissant pour alimenter les LEDs.

Exit la batterie et les piles, ici, la paume de la main sert de chauffage et l’air à l’intérieur de la lampe joue le rôle d’agent de refroidissement. Enfin, la lumière obtenue possède une portée de 2m.

Au final, la réalisation d’Ann Makosinski ne lui a couté que 26 dollars. Si le prototype est déjà opérationnel, elle espère que sa lampe torche pourrait franchir une autre étape à l’avenir.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Même pas une petite vidéo pour nous prouver que ça fonctionne correctement ?
    0
  • Eric Doutreleau
    L'effet peltier c'est la production de froid ou de chaleur avec la circulation d'un courant electrique.
    En l'occurence dans le cas present c'est l'effet inverse qui est utilisé c'est à dire l'effet Seebeck
    0