Le gouvernement US durcit le ton contre smartboards

Après une étude de plusieurs mois, la Commission chargée de la sécurité des produits et des consommateurs (CPSC) déclare que les hoverboards ne sont pas sûrs.

La CSPC incite les fabricants et les vendeurs à retirer du marché les smartboards

Dans un avis officiel envoyé aux détaillants, aux fabricants et aux importateurs, la CPSC détaille les nouvelles normes de sécurité à respecter par les smartboards électriques. Le non-respect de ces critères pourrait entraîner des sanctions comme la saisie des articles ainsi que des procédures civiles et pénales. La commission incite les constructeurs et les détaillants à retirer volontairement les "hoverboards" du marché, jusqu’à ce qu’ils soient déclarés sûrs par l’UL, le cabinet indépendant qui teste les produits électroniques fabriqués par les sociétés américaines.

Récemment, l’UL a établi un nouveau protocole de certification spécifique pour les smartboards et les engins similaires. Avec cet avis de la CPSC, les fabricants et les vendeurs doivent maintenant se conformer aux directives publiées par l’UL.

>>> Lire : notre comparatif des meilleurs trottinettes et gyropodes électriques

Les utilisateurs risquent gros en utilisant des hoverboard non conformes

Selon la CPSC, du 1er décembre 2015 au 17 février 2016, elle a reçu des rapports relatifs à 52 incendies de smarboards qui ont provoqué plus de 2 millions de dollars en dommages matériels. Ce préjudice inclut la destruction d'une automobile et de deux maisons, heureusement, aucun décès n’a été déploré.

Peu importe la marque ou le prix, « les consommateurs risquent des blessures graves ou la mort si leurs engins s’enflamment et brûlent. » Toutefois, même si aucun hoverboard n’a brûlé au cours des tests qu’elle a effectués, la CPSC, reste confiante dans sa décision.

Après l’avis émis par la commission, les acteurs de la grande distribution comme Amazon ont arrêté les importations, la douane de Houston a saisi plus de 3500 planches électriques et plusieurs villes comme New York ou Londres ont interdit l’utilisation des hoverboard.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire