Grâce à ces nouveaux LEGO, on peut programmer un chat

Après Mindstorms et WeDo, la firme danoise lancera de nouvelles briques programmables, Boost.  Construit autour d'un bloc motorisé appelé Move Hub, il est alimenté par six piles AAA et doté d’un capteur d'inclinaison. Proposé à 159,99 dollars, le kit inclut un moteur, un détecteur de couleurs et de distance ainsi que 843 pièces traditionnelles. Pour lancer l’application dédiée et assurer la programmation, une tablette iOS ou Android est nécessaire.

Les enfants construiront 5 personnages

Lorsque le programme est lancé, les enfants pourront choisir entre 5 projets : Vernie, un robot anthropomorphe d’une trentaine de centimètres ; Frankie, un chat mécanique légèrement terrifiant ; «Autobuilder», une machine ressemblant à une imprimante 3D qui réussirait à assembler les différentes pièces et enfin, une guitare colorée et un véhicule robuste similaire à un tracteur.

Une série de puzzles représentent les actions. Pour les programmer, on peut toucher l’écran ou réaliser une action réelle. Les possibilités sont nombreuses. Par exemple, Vernie peut danser et secouer des maracas, tirer un petit projectile sur une cible ou tenir une conversation en utilisant des lignes prédéfinies. Ses expressions faciales sont également programmables. Certaines fonctionnalités sont plus complexes. Frankie réussit à «jouer» un harmonica construit en Lego. Un son est lié à une couleur et il le reproduit quand la couleur est détectée par le capteur situé sur sa bouche.  Grâce à cette technique, la guitare produit aussi de la musique.

L’entreprise danoise précise que Boost ne remplacera pas les Mindstorms. La commercialisation est prévue pour la deuxième moitié de 2017.

>>> Lire aussi : Blockly, l'application pour apprendre à programmer disponible sur iOS

Lego Boost

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire