Après l'affaire Superfish, Lenovo se fait pirater son site

Les temps sont durs pour Lenovo. Après l'affaire de l'adware Superfish, qui fait grand bruit la semaine dernière sur le web, le constructeur de PC vient d'être victime d'une attaque sur son site web.

Le groupe Lizard Squad est à l'origine de ce hack, réalisé en représailles face à l'histoire Superfish qui a touché Lenovo la semaine dernière. Le fabricant avait en effet préembarqué sur ses machines un adware, censé proposer de la publicité au consommateur. Sauf que le logiciel en question installe dans la foulée son propre certificat, ce qui pouvait potentiellement compromettre la sécurité des machines sur lesquelles il était mis en place. Lenovo a fait marche arrière, en annonçant que Superfish n'était finalement plus installé sur ses PC depuis janvier, et a livré une procédure permettant de le désinstaller totalement.

Tout ceci n'a pas suffi à satisfaire les hackers de Lizard Squad, qui ont pris le contrôle du site officiel de Lenovo. Dans certains cas, le visiteur est redirigé vers une page hébergée sur le site Cloudflare, qui explique la situation, affiche les pseudonymes de deux hackers du groupe et joue en tâche de fond le morceau "Breaking Free" de High School Musical. Enfin, il semble même que les hacker de Lizard Squad soient parvenus à intercepter un court instant les emails de Lenovo. Le fabricant n'a pas encore fait d'annonce officielle face à ce hack, mais a déclaré au site ArsTechnica avoir réussi à bloquer le piratage de ses comptes mails.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire