Les lentilles de Google n'arriveront pas cette année

Retard dû à un « processus technique très complexe »

Le projet de lentilles de contact intelligentes à autofocus qui seraient capables d’aider les personnes souffrant d’hypermétropie avait été annoncé par Alphabet’s Verily (ex-Google Life Sciences) en 2014. Pour ce faire, la filiale Google dédiée à la recherche scientifique a noué un partenariat avec Novartis.

Deux ans après, un porte-parole de Novartis interviewée par Reuters déclare que le test de cette technologie ne fait pas partie des objectifs 2016 du groupe pharmaceutique suisse. « Il est trop tôt pour avancer une date pour le début de ces tests », explique-t-elle. Une déclaration qui laisse également planer le doute sur les dates possibles des premiers tests pour l’autre projet de Verily qui consiste à mettre au point des verres de contact dédiés à la surveillance du taux de sucre dans le sang chez les diabétiques.

>>> Lire aussi Alphabet (Google) travaille sur une smartwatch pour la recherche scientifique

Selon Novartis, ce report de délai est dû à un « processus technique très complexe », dans la mesure où les deux entreprises « apprennent un peu sur le tas ». Cependant, compte tenu du fait que Google avait présenté le projet comme un pari à long terme sur l'avenir des soins de santé, il n'y avait aucune garantie qu'elles soient prêtes du jour au lendemain.

Reste à savoir si les obstacles rencontrés sont plutôt anodins ou si grands qu’on n’est pas prêt de voir la couleur de ces lentilles intelligentes avant la prochaine décennie…

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire