DRM : nouvelle lettre ouverte à Steve Jobs

steve jobs ipod videoLe directeur d’Apple n’a pas manqué de faire parler de lui après la publication sur le site de son entreprise d’une lettre ouverte à l’attention des majors. Dans cette lettre, il expliquait que les DRM constituaient un frein au développement de la musique en ligne et proposait quelques solutions alternatives, avec parmi elles l’abandon pur et simple de cette technologie. Aujourd’hui, les réponses se font nombreuses, et le collectif anti DRM anglophine Defective by Design, vient de publier sa réponse à Steve Jobs dans une nouvelle lettre ouverte.

Steve Jobs est-il sincère ?

La lettre se veut quelque peu incisive, dans la mesure où Defective by Design, en bon défenseur de la musique sans DRM, a longtemps dénigré Apple pour ses DRM imposé au couple iPod+iTunes. On y accusera donc Steve Jobs de vouloir détourner les foudres d’Apple pour les concentrer sur les majors, notamment en condamnant la proposition de licencier les DRM à tous les constructeurs. « Le fait que vous n’ayez pris aucune mesure concrète nous amène à nous poser la question : vos revendications sont-elle vraiment sincères ? », demande la lettre.

Plusieurs revendications

Mais elle apporte surtout plusieurs revendications. Tout d’abord, il est bien entendu demandé à Steve Jobs et Apple d’arrêter l’utilisation de DRM sur iTunes, au moins pour les artistes indépendants. Il est en effet constaté que si les majors sont encore réticents au retrait des DRM, il n’en est rien pour les artistes indépendants. « Vous pourriez montrer l’exemple en étant la première grande plateforme à abandonner les DRM, en libérant les morceaux d’artistes indépendants. Vous avez tout le pouvoir de faire ceci. »

L’abandon des DRM pour les vidéos est également prôné par la lettre. En effet, le collectif constate qu’à aucun moment il est question d’autre chose que de la musique en ligne. « Pourquoi votre imagination se limite-t-elle à un monde sans DRM pour la musique ? Vous ne mentionnez à aucun moment les films ou la vidéo » précise la lettre.

Une nouvelle revendication demandera à Apple de se poser définitivement contre les DRM et de mener des actions contre, au delà de simples lettres ouvertes. Une lettre pleine de remarques en tous genres, donc, mais surtout une lettre que tous les lecteurs pourront signer, et qui sera envoyée au patron de la firme à la pomme à la date symbolique du 1er avril.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • mr_keyser
    Humm, ca serait peut être bien de mettre la définion de DRM, genre entre parenthèses, parque du coup, on est obligé d'aller faire une recherche sur google pour comprendre un peu mieux la news.
    0
  • Deathroll
    Citation:
    On y accusera donc Steve Jobs de vouloir détourner les foudres d’Apple pour les concentrer sur les majors, notamment en condamnant la proposition de licencier les DRM à tous les constructeurs.


    C'est éxactement ça...
    0
  • H-hich
    Il est balaise en marketing quand meme ce steeve :D

    Il impose les pire DRM qui existe, il est contre l'interoperabilité et apres dit que c'est la faute des major...
    0