Première journée pour la liberté d'expression sur Internet par RSF

A l’occasion de la première Journée internationale de la liberté de la presse sur Internet, Tom’s Guide a interrogé Robert Ménard sur la finalité de cette opération.

RSF site screenshotL’association Reporters sans frontières et son secrétaire général, Robert Ménard, ont lancé mercredi 12 mars, la première Journée internationale de la liberté d’expression sur Internet. L’opération vise à attirer l’intention sur les 63 cyberdissidents qui sont actuellement derrière les barreaux « pour avoir usé de leur droit d’expression sur le Web ».

63 cyberdissidents emprisonnés

Pour dénoncer cette censure, RSF appelle à un renouvellement de sa manifestation « 24 heures contre la censure ». Lors de sa première édition, cette opération avait mobilisé près de 40 000 internautes, venus protester contre la privation de liberté d’expression sur le site de l’organisation.

L’UNESCO retire son soutien à la journée de mobilisation

L’opération prévue du mercredi 12 mars à 11h jusqu’au 13 mars à 11h, sur le site de RSF, permettra aux internautes de former une cybermanifestation qui accompagnera celles qui auront lieu dans « neuf pays ennemis du Net ». A la suite de cette journée, RSF publiera également sa nouvelle liste des « ennemis d’Internet », liste qui s’est étoffée dès hier avec l’ajout de six pays. Parallèlement, RSF a perdu un allié de poids avec le retrait de l’UNESCO que Robert Ménard qualifie d’ « acte de lâcheté ».

Trois questions à Robert Ménard, secrétaire général de RSF

Robert Ménard rsfTom’s Guide : quel est le but de la Journée internationale de la liberté d’expression sur Internet ? Peut-elle déboucher sur des actions concrètes ?

 
Robert Ménard : Son but principal est évidemment d’attirer l’attention de la population sur la dégradation de la situation. Aujourd’hui, RSF compte 62 cyberdissidents emprisonnés et 2 600 sites, blogs ou forums de discussion ont été censurés en 2007. Il était temps de bouger d’autant plus que le phénomène s’amplifie à mesure qu’Internet se diffuse. C’est le cas pour L’Ethiopie et le Zimbabwe qui ont rejoint hier notre liste noire des « ennemis d’Internet ». L’autre but de l’opération c’est de mettre à jour cette liste.

TG : peut-on dire que la liberté d’expression sur Internet est aujourd’hui moins protégé que la liberté de la presse ?

 
R.M. : Il n’y a pas vraiment de grande différence entre les deux. Lorsqu’on superpose une carte des pays où la liberté de la presse est bafouée à celle où l’expression sur Internet est censurée nous obtenons à peu de choses près les mêmes résultats. Je ne nierai pas en revanche, que même dans nos démocraties occidentales, après le 11 septembre la tentation de contrôler le Web a été grande mais nous disposons de suffisamment de contre-pouvoirs pour que même aux Etats-Unis cette situation ait pu être évitée.

TG : comment expliquez-vous le désengagement de l’UNESCO de cette journée de mobilisation ?

 
R.M. : L’explication est on ne peut plus claire. Un certain nombre de pays fraîchement ajoutés à notre liste des « ennemis d’Internet » sont intervenus directement auprès du directeur général adjoint de l’UNESCO, Marcio Barbosa, qui a lâchement cédé sous leur pression. Dans cette affaire l’UNESCO a simplement fait preuve de lâcheté. Le plus comique dans cette situation c’est que nous avons été avertis de cette décision par le directeur de la Division de la liberté d’expression, de la démocratie et de la paix de l’organisation de l’ONU.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • lolotux
    Parce que rien ne doit être plus libre que la pensé exprimée par la parole !
    Et dire que certain pensent encore, que l'info, n'a rien à voir avec le fait que je puisse m'exprimer librement, içi, là, ailleurs !
    Et que VOUS puissiez me contredire !
    0
  • Anonyme
    Bravo pour la protestation d'Olympie .Les reporters ,eux ,savent au moins ce qu'est le courage et léthiquue de leur métier .Très fraternellement Jacques Danois(vieux "grand reporter" de 80 ans mais pas ancien!
    0
  • Zeline
    lol faudrait pas que Robert Ménard vienne jeter un oeil à certaines cat du forum, il serait outré le pauvre :D
    1