4e licence 3G : Free annonce déjà ses projets

C’est dans une interview accordée au Figaro dans son Buzz Media que Maxime Lombardini est revenu sur l’attribution prochaine de la quatrième licence mobile, par laquelle Free s’avoue très intéressé. Le directeur général d’Iliad en a donc profité pour rappeler ses principaux objectifs par rapport à cette nouvelle licence, qui doit être attribuée avant mi-2009.

Free veut du 06 en 2010


Pour commencer, Free s’est exprimé sur la saturation du préfixe 06 pour les mobiles, que nous vous évoquions hier encore, au profit du 07 qui devrait permettre d’attribuer de nouveaux numéros en téléphonie mobile. Pour Maxime Lombardini, il est important de laisser une part des derniers numéros en 06 au nouvel entrant. En ce sens, Free a suggéré à l’Arcep de réserver trois millions de numéros en 06 (sur les dix millions restants actuellement) à un nouvel opérateur afin que celui-ci ne soit pas totalement démarqué de ses concurrents lorsqu’il entre sur le marché.

Le directeur général de Free a ensuite précisé que l’arrivée d’une offre commerciale chez Free, comme chez n’importe quel autre opérateur, ne devrait pas arriver avant fin 2010, dans la mesure où le délai entre l’attribution des fréquences et le lancement d’une offre est estimé à 18 mois.

Une couverture totale pour le nouveau

La suite de la discussion a porté sur les limitations de cette nouvelle licence. Il a en effet été annoncé que celle-ci serait divisée pour qu’une partie soit attribuée aux opérateurs déjà en place, et le reste au nouvel entrant. Pour Free, cela ne doit pas le contraindre à réserver son offre aux plus grandes villes, l’opérateur vise au contraire une couverture totale du territoire. « On pense même que si les autres opérateurs sont un petit peu volontaires, on peut mieux investir ensemble, c’est à dire partager des infrastractures, l’Arcep va pousser en ce sens », a expliqué Maxime Lombardini. Couvrir les zones blanches, donc, un projet qui semble bien ambitieux pour un opérateur qui a déjà expliqué vouloir réduire en plus le prix de la minute mobile en France.