Second Life licencie 30% de ses effectifs

Linden Lab, maison-mère de l’univers virtuel Second Life, a révélé mercredi qu’elle licenciait 30 % de ses effectifs.Véritable phénomène de société pendant un temps, le titre est aujourd'hui en perte de vitesse.

Lancé avec succès en 2003, ce jeu massivement multijoueurs en ligne compte plusieurs millions d’inscrits. Néanmoins, dans cette importante masse, ce n’est qu’une faible proportion qui persévère sur cet univers persistant. Cette désertion est en partie due au manque d’optimisation de Second Life qui après sept ans d’existence compte encore de nombreux bugs.

Dans l’optique de refondre son univers, Mark Kingdom, directeur général de Linden Lab, explique qu’ils souhaitent intégrer totalement Second Life en ligne en supprimant l’installation d’un micrologiciel. Ce procédé permettrait de jouer directement depuis son ordinateur et même de lier ce monde virtuel à Facebook ou encore Twitter. « A terme, nous voulons que Second Life soit plus accessible et plus intéressant pour une plus large population », ajoute-t-il.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Nerolevoli
    Pitié ! PAS FLASH !!! ='(

    (enfin, je dis ça, mais s'ils le programment bien ça passe ...)
    0
  • miboboio
    Unity 3D me parait plus approprié ;)
    0
  • fr78
    Citation:
    Néanmoins, dans cette importante masse, ce n’est qu’une faible proportion qui persévère sur cet univers persistant.

    Peut être qu'au bout d'un certain temps, les gens se rendent compte que les relations réelles dans la vraie vie avec de vrais amis, c'est mieux que devant son écran avec des "amis" qui ne ressemblent peut être même pas à leur avatar (genre un gros vieux poilu à la place de l'avatar d'une jolie fille)...
    Je dis ça, j'dis rien.
    2