Prime Air : Amazon présente son nouveau drone livreur

Ça fait déjà deux ans qu’Amazon a annoncé son futur service de livraison par drones. Si celui-ci était pour le moins compromis jusqu’à présent, il semblerait que le projet avance doucement, mais sûrement. Le site de e-commerce a en effet annoncé un nouveau modèle de drone de livraison.

C’est à l’occasion de la mise à jour de sa page de présentation de Prime Air qu’Amazon a dévoilé son nouveau drone de livraison. Celui-ci est ainsi capable de parcourir jusqu’à 24 kilomètres de distance et est muni de deux systèmes d’hélices, une pour monter verticalement et l’autre pour se déplacer horizontalement. Plus imposant, le nouveau drone se veut également plus intelligent que le précédent modèle, présenté en décembre 2013. Au total, Amazon ne compte pas s’arrêter à ces deux seuls types de drones et compte en concevoir davantage : « A termes, il y aura toute une famille de drones Amazon avec différents designs, pour différents environnements ».

Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

Par ailleurs, Amazon a donné davantage d’informations sur la future procédure de livraison par drone avec son service Prime Air. Une fois la commande passée, les acheteurs pourront recevoir le colis dans les 30 minutes. Ils seront avertis par une notification lorsque le colis arrive à destination et pourront alors définir la zone d’atterrissage à l’aide d’un sigle Amazon à déposer sur le sol. Par ailleurs, si Amazon mettait bien quelques pilotes pour ses drones de livraison, ceux-ci seront en grande partie autonomes et devraient pouvoir éviter des obstacles et des zones d’atterrissage sensibles grâce à un système de sécurité.

Pour l’heure, le service de livraison par drone d’Amazon n’est toujours pas opérationnel. « Nous lancerons le service quand et où nous aurons les autorisations de régulations nécessaires pour réaliser notre projet en toute sécurité », explique en effet la firme. Amazon continue de faire du lobbyingauprès de l’autorité de l’aviation américaine (FAA) pour modifier les règles concernant les drones. Le site de e-commerce souhaite en effet que la FAA autorise les vols à moins de 120 mètres d’altitude, jusqu’à 16 à 24 kilomètres des entrepôts pour des colis pesant moins de 2,26 kilogrammes. En France également, la livraison par drones d’Amazon, comme celle de Google, semble pour le moins compromise. En octobre 2014, le gouvernement s’était montré pour le moins sceptique en l’absence de « garanties en matière de sécurité aérienne ».

Amazon Prime Air

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire