Le Japon réclame des logiciels libres !

Infos-du-Net.comDe plus en plus d’administrations dans le monde entament une migration massive vers des solutions libres, réputées pour être moins coûteuses (bien que Microsoft ne soutienne le contraire, affirmant que le coût de revient à long terme est plus élevé que pour une plateforme Windows) et plus sécurisées (bien qu’encore une fois Microsoft ne soutienne le contraire...).

Ainsi, la mairie de Paris a décidé de franchir le cap, suivi par d’autres administrations d’autres pays, notamment l’Allemagne, qui doit commencer la migration de son parc informatique bientôt.

Aujourd’hui, c’est le gouvernement du Japon qui veut passer du côté libre de l’informatique, en invitant l’administration à utiliser plus de logiciels libres, notamment GNU/Linux...

"Actuellement, notre parc informatique est dominé par des logiciels propriétaires", affirme un porte-parole du ministère des affaires internes et des communications.
Il a ainsi appuyé son propos en se basant sur la domination du système d’exploitation Windows de Microsoft, expliquant qu’il ne voulait exclure aucun logiciel en particulier, et ne fermer la porte à aucun éditeur.
Il est à noter que le Japon, la Chine et la Corée du Sud sont à la base les créateurs d’une distribution Linux nommée Asianux, qui pourrait alors profiter de cette décision pour être promu...

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
    Votre commentaire
  • Twiggy38@IDN
    Ca fait plaisir de voir que les administrations commencent enfin à réfléchir à long terme en ce qui concerne les coûts de fonctionnement...
    0
  • aurelie@IDN
    Je pense que même à court terme ca revient moins cher Linux.

    Ceci dit, de plus en plus on peut lire des news annonçant ce genre de chose. Tiens, pas plus tard qu'hier je lisais une news qui disait que Lenovo (une entreprise chinoise) qui gère les PC d'IBM a décidé de mettre non plus Microsoft Office mais StarOffice sur ses ordinateurs portables de la gamme ThinkPad R51e qui est déjà vendue avec RedHat de préinstallé et préconfiguré. Bien que pour l'instant ça soit limité à Singapour, les mecs d'en haut ne démentent pas que ça soit étendu au reste du monde par la suite.

    Il y a 15 jours environ, c'est le Massachussetts qui lui annonçait que c'est _TOUT_ son parc informatique (client+serveurs) qui passait à Linux. L'an dernier, c'est le ministère de la défense américaine qui annonçait installer RedHat (il me semble, à vérifier) au lieu de Windows. Entre temps, Siemens annonce installer Linux sur ses portables.

    etc...

    On dirait que l'Empire de Microsoft s'amenuise au fur et à mesure que le temps passe. Serions-nous proche de la fin d'un monopole ? Quand on parle d'informatique, on sait que tout peut aller très très vite. Même Adobe reconnaît enfin la grandeur de Linux (aura-t-on un jour Photoshop sous Linux ?)

    D'ailleurs de plus en plus de particuliers passent à autre chose que Windows (bien qu'ils soient minoritaires, certes)...
    0
  • shadow77
    Citation:
    On dirait que l'Empire de Microsoft s'amenuise au fur et à mesure que le temps passe. Serions-nous proche de la fin d'un monopole ?



    Hahaha... même pas en rêve.

    Ce n'est pas quelques milliers de PC sous Linux de plus qui vont faire effondrer le monopole de Microsoft avec Windows présent sur des millions (milliards ??? Je ne sais pas à combien est estimé le nombre de machines dans le monde) de machines.
    Et ce n'est pas demain que ça changera. Peut-être que lorsque Microsoft sera réellement menacé il changera de politique. On verra bien dans 20ans, peut être plus (peut-être moins, mais j'en doute)...
    0