[MAJ] Le Sénat défend les libraires et adopte la loi anti-Amazon

Mise à jour du 26 juin : Le Sénat a finalement voté à l'unanimité le texte définitif de la loi, amendée par l'Assemblée Nationale, ce jeudi. Si les sites de e-commerce pourront toujours appliquer une réduction de 5 % sur le prix des livres, ils ne pourront plus offrir les frais de ports comme le faisait Amazon jusqu'à présent. Afin d'entrer en application, la loi doit encore être promulguée par le Président de la République dans les deux semaines.

Article du 9 janvier: Le Sénat a voté en première lecture, dans la nuit de mercredi à jeudi et à l’unanimité des suffrages exprimés, un projet de loi concernant la vente de livres sur Internet, et prévoit d’empêcher les sites de cumuler la gratuité des frais de port avec la remise légale de 5 %.

Déjà baptisée « loi anti-Amazon » (le site étant connu pour appliquer cette pratique de la double réduction), la loi vise donc à permettre aux libraires indépendants de rester compétitifs face aux sites de vente en ligne. Les libraires jugent en effet déloyal de la part des sites en ligne de pouvoir cumuler la gratuité des frais de port avec le rabais de 5 %. Toutefois, le texte prévoit que ces mêmes sites puissent faire profiter leurs clients d’une réduction des frais de livraison jusqu’à un montant équivalent à 5 % du prix du livre. En outre, le prix des livres sur Amazon et d'autres sites devrait sensiblement augmenter.

« Avec ce texte, nous apporterons une nouvelle pierre à l’économie du livre et à la régulation de ce secteur », a indiqué la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Le texte de loi, doit désormais être renvoyé en deuxième lecture à l’Assemblée nationale avant son adoption définitive.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    C'est du n'importe quoi les lobbies français.
    Les libraires ont qu'à évolués au lieu de rester à l'air préhistorique.
    0