Loi sur le renseignement : les opposants unis avant le vote

La loi sur le renseignement, qui a été votée en première lecture à l’Assemblée nationale, continue de susciter de vives réactions en France. À la veille du vote solennel à l’Assemblée nationale, plusieurs collectifs et partis de gauche appellent à se mobiliser contre cette loi, qui vise à lutter contre le terrorisme via une surveillance des moyens de communication.

Dénonçant une « loi liberticide », plusieurs partis politiques comme Europe Écologie-Les Verts ou le Parti communiste, ainsi que plusieurs organisations comme Amnesty International, la Ligue des droits de l’Homme ou encore l’Observatoire des Libertés Numériques contre la surveillance généralisée, appellent à manifester ce lundi à partie de 18h30 à l’Esplanade des Invalides, à Paris.

« Derrière cette loi liberticide se cache l’utopie mortifère d’une société totalitaire du contrôle social à travers des techniques de surveillance qui cibleraient les nouvelles classes dangereuses, et permettraient d’anticiper les mouvements sociaux et de pratiquer de la répression préventive », explique de son côté le PCF dans un communiqué.

La loi sur le renseignement avait été votée en première lecture à l’Assemblée nationale par un nombre très réduit de députés : seulement 30 votes exprimés. Désormais, le but pour les opposants à ce projet de loi est de « faire pression » sur les députés, selon les mots du Parti communiste.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire