Mac OS X bat des records

Mac OS X LeopardIntriguant, esthétique, déroutant, les superlatifs ne manquent pas pour qualifier le système d’exploitation d’Apple.

Mais en 2007, c’est surtout sous le signe de la croissance qu’Apple s’illustre à travers Mac OS X. En effet, le système d’exploitation à la Pomme a enregistré un taux d’utilisation record sur l’année qui vient de s’achever.

Épidémie de Mac

Le cabinet d’étude Net Applications vient de publier les résultats d’une analyse consacrée à l’utilisation des systèmes d’exploitation. Sans surprise, Windows s’en sort bien entendu très largement premier, mais c’est surtout le chiffre d’utilisation de Mac OS X qui est intéressant, puisqu’il est monté à 7,31% fin 2007. L’augmentation est énorme pour Apple, qui comptait 5,7% de part de marché pour son système en décembre 2006.

C’est un record pour Mac OS X, qui n’a jamais été autant utilisé depuis son lancement. L’arrivée de Leopard, les Mac utilisant Intel, seules machines capables de faire fonctionner Windows et Mac en même temps, mais également la période des fêtes ont été un cocktail gagnant pour Apple.

L’étude est également l’occasion de constater que Windows, de son côté, perd un petit point et passe de 92,42% à 91,79%, dont 10,48% du marché pour Windows Vista.

Notre avis : Mac OS X grandit doucement sur le marché. S’il est encore bien loin d’inquiéter Microsoft et son leadership, les prochains mois peuvent être intéressants pour Apple si la croissance se maintient.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
44 commentaires
    Votre commentaire
  • MaxGix
    C'est une bonne chose, ça relance un peu le jeu de la concurrence.
    D'après les données, on peut dire que les autres os représente 0.9% ? Comme quoi ce n'est pas du libre que vient la menace pour Microsoft...
    0
  • JSZ
    C'est vrai que rien qu'autour de moi, il y a vraiment de plus en plus de gens qui switch sur Mac.
    0
  • ftala
    Microsoft est toujours en tête. Mais les habitudes ont la vie dure et surtout le mode de commercialisation en place verouille bien le marché.

    Allez courage Apple
    0