Apple : une mise à jour antimalware très discrète pour Mac OS X

À l'occasion de la mise à jour de Mac OS X 10.6.4, Apple a diffusé un correctif de son filtre de sécurité, visant à protéger l’utilisateur contre les virus et les logiciels malveillants. Selon Sophos, Apple aurait enrichi ce fichier (XProtect.plist) contenant les signatures élémentaires d’un certain nombre de menaces pour Mac.

Une question d’image

Selon l’éditeur de produits de sécurité, cette mise à jour de la marque à la pomme a pour but de détecter le code malveillant HellRTS, un cheval de Troie apparu en avril. Pour rappel, celui-ci permet d’envoyer du spam, d’accéder aux fichiers de la machine et de prendre des captures d’écran pour surveiller l’utilisateur : une menace sérieuse donc.

Sophos reproche notamment à Apple de ne pas avoir communiqué sur cette mise à jour et d’occulter la menace, pour des raisons d’image. Apple aime en effet à cultiver la réputation d'un système d’exploitation ultra-sécurisé de Mac OS X. En faisant le choix du silence, Apple prend donc le risque de se mettre à dos ses utilisateurs.

PC, Mac, Android, iPhone : le Top 10 des clients Twitter

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
28 commentaires
    Votre commentaire
  • shooby
    Mais je croyais que les produits apple étaient à l'abris des malwares ?
    3
  • Kenelm
    shoobyMais je croyais que les produits apple étaient à l'abris des malwares ?
    Ah non. Ils sont à l'abri de virus ciblant le système d'exploitation. Mais ils ne sont pas à l'abri de virus ciblant les applications, ou de malwares ciblant le système d'exploitation.

    Mais bon, chez Apple et ses fans, on respecte la langue française à la lettre.
    1
  • Asche@IDN
    Sauf si des codeurs mal intentionné se mette à codé du malware pour mac OS.

    Jusqu'à présent les seul menace sur Mac c'était des malware/virus qui limite demandais une confirmation avant de s'exécuter.
    Le truc c'est que le Mac n'intéresse pas les hackeurs, enfin, pas autant que le pc => il y a énormément plus de Windows dans le monde que de Mac OS, c'est donc plus intéressant de faire un virus pour pc.
    Mais si ca venait à s'inverser, le mac deviendrais sans doute aussi vulnérable qu'un Windows.
    0