Un gentil virus pour Mac

apple logoConnaissez-vous la différence entre un virus Mac et un virus PC ? L’un est utilisé pour faire rire, l’autre pour détruire. Non, ce n’est pas une blague belge de notre ami Pierre Dandumont mais bel et bien une info relayée par nos confrères d’alextools.be. Le virus en question se est connu sous le nom de Newton de Troika. Il est spécialement conçu et réservé pour les possesseurs de MacBook Pro.

Transmission USB

Ce virus se transmet à l’aide d’une clé USB, il suffit de la brancher sur un Mac, et le virus se déclenche ensuite Rassurez-vous, ce virus ne détruit rien, ne modifie pas de fichiers et surtout ne se transmet pas et ne reste pas en mémoire ! Seul intérêt : il se déclenche dès que vous inclinez l’ordinateur. Le tout se fait grâce à l’accéléromètre intégré au MacBook Pro. Les résultats sont plutôt visuels et surprenants. N’hésitez pas à consulter la vidéo et à faire une bonne blague à vos amis dotés d’un MacBook Pro à l’occasion du 1er avril.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • fr78
    Trop bien.
    Ah si tous les ptis cons qui créent des virus avaient juste ce genre d'humour et d'intelligence, au lieu de cette haine envers Microsoft et la volonté de nuire au Monde entier, en vivrait bien mieux ;-)
    0
  • Anonyme
    Délire :D

    Je savais même pas que le macbook pro avait un accéléromètre.
    0
  • DoubleHP@IDN
    zekounnet tous les portables milieu et haut de gamme ont des accéléromètres; la plus part sont dans les disques durs, pour ranger les têtes en cas de chutte: durant une chutte, la gravité relative de l'ordinateur devient quasi nulle (quand tu le lache, ou qu'il tombe, sa gravité passe en dessous de 1). Ceci est en place de manière intégrée dans la plus part des disques durs de portable de marque. C'est automatique, et indépendant de l'OS.

    Ici, ce qui est "remarquable", que je savais pas, c'est que la sonde accéléromètre[1] soit accessible depuis un programme du system d'exploitation, alors que traditionnellement, la sonde est cablée en hard, et inaccessible à rien ni personne: quand le disque se sent tomber, il range les tetes en urgence, et ne dit rien à personne.

    1: Ici, en pratique, on est pas en présence d'un accéléromètre, mais d'un capteur d'horizontale. C'est electroniquement différent. J'avais vu un capteur de position (dit "niveau à bulle numérique") dans un téléphone mobile, qu'un jeu exploite pour un jeu de balle: une sorte de labyrynthe, et tu penche ton tel pour faire rouler sur les parties dures du sol, en évitant les trous. J'imagine que ce jeu sera codable sur cet Apple.

    Les gens confondent:
    - bousole numérique (qui indique le nord, donc, les rotations autour de l'axe Z)
    - le niveau à bulle numérique (qui indique "l'assiète", le jit, et roulis si j'ai bonne mémoire en termes marins: rotations autour des axes X et Y)
    - accéléromètre, qui n'est pas un capteur de position, mais comme le dit son nom, de déplacement.

    Presque tout le monde confond les 3. Pourtant, il y a une différence notable: les deux premiers sont des capteurs statiques (positions, état), le 3e est un capteur de vitesse (donc, la dérivée de la position: dv/dt). Pour faire ce type de joujou avec un vrai accéléromètre, il faudrait 4 accéléromètres, définire une position de référence, puis mesurer et enregistrer en permanence tous les déplacements effectués depuis cette position de référence; au bout de quelques heures, on verrait apparaitre un decalage; car l'accélération étant une dérivée, suprime la "composante continue"; et à force de miliards de déplacements et relevés de valeurs et additions de nombres ... les 0.000001% d'erreur finissent par s'accumuler, et apporter une mesure fausse.

    On est donc ici en présence, non pas d'un accéléromètre, mais d'un niveau à bulle numérique. Ca n'a aucun intérret pour la survie de la machine, et n'a qu'un usage de jeu, contrairement à l'accéléromètre vrai qui sert à sauver tes tetes de lecture et éviter de rayer tes plateaux.

    J'en parle en tant qu'electronicien, mais, tout physicien pourrait faire la même critique que moi. C'est de la terminologie: le virus ne détecte pas un variation de vitesse (donnée relative), mais un angle, une "position" dans un repère absolu (si on prends la terre comme référentiel, car on vit sur terre).
    0