La gendarmerie se met à la proximité virtuelle

La gendarmerie se met à jour sur InternetLes délais d’attente dans les gendarmeries ont de quoi énerver, surtout lorsqu’il s’agit d’obtenir une simple information. Internet va permettre encore une fois de rendre les choses plus simples, en permettant aux citoyens de contacter directement les gendarmes par mail. Attention, cela ne concerne que les demandes de renseignements, pour un rendez-vous, signaler un conflit ou quelque chose que quelqu’un aurait vu. Pour les cas d’urgences, il paraît normal d’utiliser le téléphone, et les plaintes ne peuvent bien sûr pas être traitées de manière virtuelle.

11 départements test

Le procédé est encore à l’état de test. Onze départements sont concernés : la Dordogne, le Gard, l’Aisne, le Jura, la Meuse, la Haute-Saône, la seine maritime, le territoire de Belfort, le Loiret, la Sarthe et le Doubs. S’il s’avère efficace, il sera étendu au niveau national.

A Besançon, on promet une réponse rapide

La compagnie de Besançon explique sur le site internet de la commune que les gendarmes s’engagent à « donner une réponse rapide dans les 48 heures et à traiter le dossier dans un maximum de deux mois ». Les utilisateurs recevront un accusé de réception, puis d’autres mails indiquant l’état du traitement de la demande. Ce système, plus indirect, fera peut être se multiplier les requêtes, mais les gendarmes devront trier spams et véritables besoins...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    Encore une fausse bonne idée !
    0