Le phishing en baisse les trojans en hausse

Un groupe d’étude appartenant à IBM vient d’annoncer que les attaques utilisant un cheval de Troie ont augmenté au détriment du phishing.

Le phishing baisse et change de visage

Il faut dire qu’en général, les particuliers sont maintenant habitués à faire attention aux emails qu’ils reçoivent, mais téléchargent toujours plus, sans forcément faire attention. La nature des attaques a aussi changé puisque les pirates imitent maintenant plus les sites de vente en ligne que les banques. Les tentatives de phishing ont constitué seulement 0,1 % du SPAM de la première moitié de 2009, contre 0,8 % en 2008.

Le web : un véritable hippodrome

Le groupe IBM X-Force affirme que 55 % des malwares présents sur Internet durant le premier semestre 2009 étaient des chevaux de Troie, soit une augmentation de 9 % par rapport à la même période l’année dernière.

Les chercheurs ont aussi remarqué que les attaques par PDF interposé exploitant une faille de sécurité du système d’exploitation avaient considérablement augmenté. Les liens malveillants (menant vers une page contaminée) ont fait un bond spectaculaire de 508 %.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire