Les faux antivirus : un business à 300 millions de d'euros

Le laboratoire antimalware de Panda Security ne se montre pas très optimiste quant à la recrudescence de faux antivirus. Il explique que l’année 2010 a vu naître 40 % de ces nouveaux malwares, mais surtout que ce business rapporte près de 34 millions de dollars (environ 25 millions d’euros) par mois à ses créateurs, soit plus de 400 millions de dollars (environ 300 millions d'euros).

Une pratique qui grandit

Panda Security affirme repérer de plus en plus de ces malwares, qui se font passer pour de véritables antivirus afin de gagner la confiance des internautes. Si la tendance était marginale lorsqu’elle a été repérée il y a quatre ans, elle est devenue un véritable business parallèle, puisque les créateurs de ces malwares vont jusqu’à les vendre, en leur donnant des noms se rapprochant de véritables antivirus.

Aujourd’hui, ce sont 5,7 millions de codes malveillants dans ce style qui ont été découverts depuis leur création, dont 2,3 millions au cours de l’année 2010. Cette tendance devrait continuer à grandir considérablement selon Panda Security, qui estime que cette pratique est d’autant plus dangereuse qu’elle se diffuse principalement par spam, dont les effets nocifs sont encore trop souvent sous-estimés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • oliv68
    "à 300 millions de d'euros" de d'euros.... --'
    1
  • shooby
    a quand une vraie campagne d'information a ce sujet pour éviter que des pigeons ne se fasse baiser
    1
  • droopy75
    A quand les antivirus à prix raisonnable ?
    Et des versions multi PC car avec le développement de PC chez soit cela devient exorbitant...
    0