Chute du marché GPS : Garmin reprend la main

Tous les constructeurs de GPS nous l’avaient dit et s’y attendaient, leur marché chute fortement au troisième trimestre, confirmant ainsi la tendance globale de l’année 2008.

La concurrence du portable

Ainsi, selon une étude du cabinet d’étude Canalys, le marché des PND (Personal Navigation Device ou GPS autonome) vient de chuter de 21 % en valeur au cours du troisième trimestre 2008. Pourtant, en volume, l’ensemble des vendeurs a écoulé 8,8 millions d’appareils, soit 14 % de plus que l’année dernière à la même époque.

L’explication est simple : les prix ont fortement baissé cette année, obligeant les constructeurs à réduire drastiquement leurs marges. Dans ce contexte, c’est finalement Garmin qui s’en sort le mieux puisqu’il repasse devant TomTom dans le secteur des seuls PND.

La pression exercée par les constructeurs de téléphones mobiles constitue également une nouvelle concurrence pour les constructeurs traditionnels. Ainsi, le pourcentage de smartphones vendus avec solutions de guidage est de 11 % dans la zone EMEA (Europe, Middel East, Africa). Ainsi, selon le même cabinet Canalys, Nokia est devenu le troisième fournisseur de systèmes de navigation portable dans cette zone, derrière TomTom et Garmin. L’acquisition du cartographe Navteq s’avère donc un choix stratégique pour le constructeur finlandais.