Les Gardiens de la Galaxie : la Geek Critique

Le pitch : arraché très jeune à sa terre d’origine, Peter Quill (autoproclamé « Star-Lord ») a pas mal bourlingué depuis lors à travers l’univers. Il débarque sur une planète plutôt hostile et s’est mis en tête de récupérer un étrange objet sphérique, afin de le revendre à très bon prix. Sauf que les choses ne se passent pas du tout comme prévu, et que ce chasseur de prime se retrouve plongé dans une chasse à l’homme intergalactique. Il fera connaissance avec d’autres aventuriers, dans une épopée qui les mènera aux confins de la galaxie, menacée d’être détruite par la plus dangereuse des créatures de l’univers.

5 raisons de craquer (ou pas) pour les Gardiens de la Galaxie

Les Gardiens de la Galaxie, où l'équipe de super-héros la plus improbable de l'univers Marvel. On y retrouve pêle-mêle un arbre qui marche et qui parle (Groot), un raton laveur hyper querelleur (Rocket Raccoon), un homme beau parleur mais sans réels pouvoirs (Star-Lord), une chasseuse de têtes à la peau verte (Gamora) et une armoire à glace tatouée et obnubilée par sa vengeance (Drax). Exit les Avengers et autres X-Men, voici que les Gardiens de la Galaxie débarquent au cinéma. Mais ici, Marvel part de très loin : aucun des personnages n’a encore eu le droit à son propre film (contrairement à Avengers) et du coup, seuls les fans de comics connaissent les personnages. En outre, même au royaume de la BD américaine, les Gardiens de la Galaxie forment une équipe relativement jeune, qui n’est pas encore tout à fait ancrée dans le long historique de l'éditeur américain. Enfin, il s’agit des premières aventures « cosmiques » de Marvel réellement adaptées au cinéma.

1 – Oui pour sa réalisation impeccable et son rythme effréné

Crédit photo : MarvelCrédit photo : MarvelLes Gardiens de la Galaxie, ce n’est pas le premier film des studios Marvel, et encore moins le dernier (rappelez-vous, le producteur Kevin Feige l’a déclaré il n’y a pas si longtemps : son planning s’étend jusqu’en 2028, au moins). Mais c’est probablement le plus réussi. On ne s’ennuie pas une seconde durant tout le film, tant les temps morts sont peu nombreux. Et même quand il y en a, ils laissent toujours la place à une bonne dose d’humour (nous y reviendrons). Les batailles dans l’espace sont parfaitement réalisées, les effets spéciaux sont d'excellente facture et la trame narrative laisse beaucoup de place au « champ des possibles ».

2 - Oui pour l’humour omniprésent, mais qui n’en fait jamais des tonnes

Les Gardiens de la Galaxie, ce sont un peu les Avengers de l’espace. Mais si l’on peut comparer les deux films au niveau scénaristique (ce sont toujours un peu les mêmes ficelles qui sont tirées), l’analogie s’arrête là. Car l’équipe est totalement différente et contrairement aux Avengers, tous les personnages qui la composent nous sont totalement inconnus au cinéma. Et pourtant, ça fonctionne à merveille. On s’y attache, les réparties fusent et les défauts de chacun sont mis en avant. Tout le monde se moque un peu de tout le monde, sans pour autant tomber dans le cliché et la vulgarité.

3 – Oui, parce que ce n’est pas « qu’un » énième film de super-héros

La grande particularité des Gardiens de la Galaxie, c’est qu’ils n’ont finalement pas de super-pouvoirs. En clair, c’est un film de super-héros sans super-héros. Alors oui, il y a bien Groot (l’arbre qui parle), qui peut s’allonger à volonté, tout comme Drax possède une force colossale. Mais au final, leurs capacités surhumaines ne leur servent pas à grand-chose tout au long du film. En conséquence, malgré des aventures censées se dérouler à des années-lumière de la Terre, on s’identifie très facilement à cette équipe de bras cassés. Et malgré quelques maladresses quand il s’agit d’évoquer les sentiments des personnages et leurs aspirations, chacun de ces Gardiens de la Galaxie se révèle très attachant.

4 – Oui, pour les clins d’œil discrets aux comic books

Comme dans tout film Marvel qui se respecte, les références aux bandes dessinées sont nombreuses. Mais elles sont suffisamment tempérées pour ne pas dérouter celles et ceux qui n’ont jamais lu les comics. En conséquence, tout le monde y trouve son compte : les fans remarqueront la présence du Chien télépathe Cosmo, quand les autres se laisseront entraîner par cet univers si décalé, mais ô combien proche du nôtre, au final.

5 – Oui pour ce nouvel univers et les films qui peuvent en découler

À peine sorti, Marvel a d’ores et déjà annoncé une suite à ce premier épisode. Le film Les Gardiens de la Galaxie 2 sortira le 28 juillet 2017 aux États-Unis. Mais au-delà cet effet d’annonce, cette volonté de créer un Buzz avant même que le premier volet se retrouve dans les salles obscures, on peut aussi voir la volonté de Marvel de mettre en place au fil des ans un univers cohérent. Et surtout le désir de développer certaines intrigues et de mettre davantage en avant quelques-uns des personnages présentés dans Les Gardiens de la Galaxie. Et si Marvel avait déjà prévu d’introduire dans ses prochains films des personnages comme Nova, Galactus (le vrai), Annihilus ou encore mieux : Captain Marvel lui-même ? Ou de les rattacher aux films des Avengers ? Bref, grâce aux Gardiens de la Galaxie, tout devient enfin possible, et c’est vraiment une excellente chose !

A lire également : Les Gardiens de la Galaxie : de la BD au ciné, histoire d'un grand écart

La bande-annonce des Gardiens de la Galaxie en vost.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire