Spider-Man, Avengers et X-Men : tous ensemble au cinéma ?

Rappel des faits. Dans les années 90, Marvel cède à Sony les droits cinématographiques de l'un de ses personnages les plus emblématiques : Spider-Man. Depuis, Sony a enchaîné les films, car le contrat stipule que l'entreprise nippone doit produire régulièrement un nouvel opus, faute de quoi, les droits reviendraient à Marvel. En conséquence, les studios Marvel ne peuvent pas utiliser le personnage, qui fait pourtant partie ds Avengers depuis belle lurette. Mais Disney, qui détient aujourd'hui Marvel, aimerait bien que son personnage fétiche revienne dans son giron, comme en attestent ces mails découverts entre deux de ces dirigeants.

Suite au piratage des serveurs de Sony Pictures, des échanges de mails entre Disney et Sony ont été mis à nu sur la Toile. Il s'agit plus précisément d'une correspondance entre Doug Belgrad, PDG de Sony Pictures, et sa coprésidente Amy Pascal. Le Wall Street Journal révèle le contenu de ces messages : Disney, qui détient désormais Marvel, a récemment tenté de renégocier les droits de porter à l'écran Spider-Man dans l'un de ses films. L'homme-araignée aurait ainsi pu faire une apparition dans l'adaptation de Civil War (Captain America 3), un événement majeur dans l'univers Marvel et dans lequel Spider-Man joue un rôle essentiel. Dans un autre email, Amy Pascal évoque même une nouvelle trilogie réalisée par Disney/Marvel, mais pour laquelle Sony aurait conservé les droits sur le marketing, la distribution et le contrôle sur la création.

Malheureusement, aucune de ces négociations ne semble avoir abouti pour l'instant. Néanmoins, selon le site CinemaBlend, Sony et Disney pourraient se rencontrer le mois prochain pour négocier à nouveau ces droits d'adaptation. Tout n'est peut-être pas perdu, donc. Dans le même temps, Stan Lee vient de déclarer que Marvel serait intéressé par un crossover encore plus important entre ses personnages au cinéma. Selon lui, Marvel voudrait réunir Spider-Man, les Avengers et les X-Men. « C’est honteux que Disney/Marvel ne puisse pas distribuer tous les films de super-héros. Nous aurions pu les intégrer tous ensemble dans un film qui rapporterait une centaine de milliards de dollars ! » Rappelons que les droits des X-Men au cinéma sont quant à eux détenus par la 20th Century Fox. Ce qui explique que le personnage de Vif-Argent, qui apparaît à la fois dans X-Men Days Of Future Past et dans le prochain Avengers 2, ne soit pas joué par le même acteur... Et qu'il ne soit d'ailleurs jamais nommé dans Days of Future Past.

X-Men : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire