Boeing met la main sur le métal le plus léger au monde

Boeing a mis la main sur l'un des matériaux les plus léger au monde. Baptisé micro-lattice, il s’agit d’un alliage métallique qui se compose d’air à 99%. Développé par les chercheurs des laboratoires HRL, il servira au constructeur aéronautique à créer les avions de demain.

Défini comme le plus léger des métaux jamais conçus, le micro-lattice est fait d’un alliage de nickel-phosphore dont la structure s’inspire des os humains : rigides à l’extérieur mais creux à l’intérieur. Il en découle un matériau doté d’une structure polymère en 3D. Il est ainsi composé à 99% d’air, à l'exception des tubes creux interconnectés qui constituent son réseau alvéolaire. Si sa légèreté lui permet de se poser aisément sur un pissenlit, le micro-lattice a pour avantage sa très faible densité et sa capacité à absorber les chocs et les vibrations. Il est également capable de résister à la compression. Des caractéristiques qui font de lui un matériau prometteur pour l’aéronautique.

Si Boeing mise sur ce matériau pour ses avions de demain, il pourrait donner naissance à des modèles plus légers et économes en carburant, dans l’avenir.

Micro-lattice de Boeing

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire