L'US Navy punit sept soldats pour leur collaboration à Medal of Honor

Les éditeurs des nombreux jeux vidéo de guerre qui envahissent nos consoles et PC ces derniers temps ont pris pour habitude de consulter l’avis de véritables militaires afin d’apporter plus de réalisme à leurs titres. Cette pratique ne semble pas être du goût de la Marine américaine, qui vient de rappeler à l’ordre sept de ses soldats pour avoir travaillé en tant que consultants pour Electronic Arts, éditeur de Medal of Honor : Warfighter.


Ces sept Navy SEALs ont été approchés par Electronic Arts pour le développement du dernier Medal of Honor. L’éditeur souhaitait en effet en apprendre plus sur les routines de ces militaires, ou encore certaines tactiques utilisées en combat, afin de les reproduire le plus fidèlement possible dans le jeu vidéo. Pour ces sept militaires, dont un faisait partie du raid lancé sur la demeure d’Oussama Ben Laden, la sanction est d’abord tombée sous la forme d’une coupe de la moitié de leur salaire pendant deux mois, et un courrier d’avertissement, leur signifiant qu’ils venaient de « tuer leurs chances » d’une future promotion.


Récemment, le Pentagone a confirmé à nos confrères de Polygon que les sept soldats ont été accusés de violation des ordres, mauvaise utilisation de matériel militaire, abandon de leur devoir, et pour avoir dévoilé des données secrètes. Leur audience a eu lieu le 7 novembre dernier.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire