Les données de Megaupload pourraient être effacées dès jeudi

MegauploadMegauploadLes hébergeurs des données de Megaupload menacent de toutes les effacer à partir de jeudi.

Bien que désormais inaccessibles, Carptathia Hosting et Cogent Communications possèdent encore les données de Megaupload sur leurs serveurs. Le ministère public américain a annoncé dans une lettre que les deux sociétés pourront commencer à supprimer les fichiers dès jeudi. Les autorités américaines précisent avoir réalisé les copies d’une partie des données se trouvant sur les serveurs saisis, mais leur mandat ne permet désormais plus d’y accéder.

Le son de cloche est très différent chez Megaupload. Par l’intermédiaire de son avocat Ira Rothken, l’entreprise a fait savoir qu’elle cherchait à ce que ces données soient conservées. Pour elle ces fichiers constituent un élément important pour sa défense. Arrêté le 19 janvier dernier, Kim Schmitz, le créateur du site, reste détenu en Nouvelle-Zélande où il résidait. Il devrait être extradé dans vers les États unis dans les prochaines semaines.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • quecg2
    C'est intelligent d'effacer les données :
    -Les "pirates" peuvent les reuploader sur d'autres sites.
    -Les entreprises ne reverront jamais leurs données.

    GJ USA
    0
  • Dafen@IDN
    ". Il devrait être extradé dans vers les États unis dans les prochaines semaines."

    Un mot de trop dans cette phrase
    0
  • leonelll@guest
    Les américains prétendent qu'on peut effacer les données parce qu'ils les ont copiées pour analyser plus tard aux fins d'espionnage. L'opération, parfaitement illégale et injustifiable juridiquement, peut très bien leur rapporter davantage d'informations que prévu. Ce Guantanamo numérique n'a pas suscité assez de protestations. Ils auraient tort de se priver. Tapez "gardiens du chenil " dans Google
    0