Mercedes teste son bus autonome

Le bus autonome de Mercedes vient de passer un test en grandeur nature. Il a parcouru les 20 km qui séparent l’Aéroport d’Amsterdam-Schipol avec la ville voisine de Haarlem. Durant le trajet, le bus s’est arrêté aux feux de circulation, il a traversé des tunnels et il a aussi respecté les passages piétons.

Mercedes réussit son pari avec le programme City Pilot

Mercedes teste son bus autonome

Au début, la marque allemande a conçu un programme de camion autonome destiné aux autoroutes. Le Highway Pilot n’était pas prévu pour la navigation urbaine qui offre des défis supplémentaires. Ainsi, l’adaptation de cette technologie constitue une petite victoire pour l’équipe de développement.

Ce bus est doté d’un moteur six cylindres diesel de 299 chevaux, la version électrique est attendue après 2018. Il est connecté aux différentes infrastructures présentes sur son parcours, il reçoit les informations relatives aux changements des feux de circulation. Des caméras performantes photographient l’asphalte pour que la navigation soit la plus précise possible. Ainsi, au niveau des arrêts, le bus s’arrête à moins de deux centimètres de la bordure.

Le constructeur germanique a aussi apporté un soin particulier au design intérieur du véhicule. Celui-ci comporte trois zones distinctes, conçues en fonction de la durée du voyage. Des écrans proposeront des divertissements et diffuseront aussi les sites d’informations. Grâce aux plafonds qui ressemblent à une forêt tropicale, les voyageurs seront dépaysés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire