Les ondes radio ne venaient pas de l’espace, mais du micro-ondes

L’équipe d’astronomes de l’observatoire de Parkes en Australie a fait une découverte qui met fin à plusieurs mois de mystère. En janvier, des sursauts radio brefs, mais intenses, ont été captés en temps réel par l’imposante antenne de l’observatoire. À l’époque, l’astrophysicienne à la tête de l’équipe explique que « c’est la première fois que nous en captons un en temps réel » malgré le fait que « nous ne connaissons toujours pas la provenance de ces émissions ni ce qui les provoque ». Cela n’a pas empêché la scientifique d’assurer que « l’évènement à l’origine de ce signal est très certainement monumental et cataclysmique ».

Plusieurs hypothèses sont alors explorées, entre une origine extraterrestre, une autre galaxie lointaine ou encore un trou noir. Mais finalement, après de nombreuses recherches, les scientifiques remarquent que les signaux sont captés pendant les heures du travail, du lundi au vendredi, dans une bande de 2,3 à 2,5 GHz. Le principal suspect devient alors… le four à micro-ondes qui partage les lieux avec les scientifiques, dont la fréquence correspond aux mesures.

Le plus sérieusement du monde, plusieurs tests sont menés pour prouver la culpabilité de l’appareil, sans succès. C’est finalement une autre méthodologie qui permit de lever les doutes : le cycle de chauffe a été interrompu avant la fin en ouvrant la porte. Et là, eurêka ! Si le four arrête bien la production d’ondes, quelques-unes d’entre elles parviennent à s’échapper et sont alors captées par l’antenne de l’observatoire. Si le mystère est résolu, les espoirs de certains quant à un contact extra-terrestre s’évaporent, tandis que la réputation de cette équipe de chercheurs en prend forcément un coup.

Lire : En Australie, une chercheuse capte un signal radio venu de l'Espace

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Amarth
    "Plusieurs années de recherche" alors que la découvertes des ondes incriminées datent de janvier 2015 ?
    0
  • herwawan
    Anonymous a dit :
    "Plusieurs années de recherche" alors que la découvertes des ondes incriminées datent de janvier 2015 ?


    Il s'agit d'une erreur, désormais corrigée. Merci de votre vigilance.
    0
  • nicoz76
    ou alors le wifi dans la même gamme de fréquences :)
    0