Quel dommage : Microsoft abandonne les cliparts d'Office !

Après avoir abandonné Windows XP, après avoir lâché Messenger au profit de Skype, voilà que Microsoft s’apprête à mettre à terme à l’une de ses plus anciennes fonctionnalités : les cliparts !

Introduits dans Word 6.0, les cliparts sont de petites images libres de droits, que l’on peut insérer dans n’importe quel document. Comme ces images sont vectorielles, on peut les redimensionner à volonté, sans qu’elles soient pixelisées. Celles et ceux qui acquis un PC sous Windows dans les années 90, ont certainement utilisé ces fameux cliparts pour une carte de vœux, un devoir, un dossier, la jaquette d’un CD, etc. Si Microsoft proposait au départ toute une série de cliparts sur le CD d’installation d’Office, l’éditeur avait finalement offert ces petites images depuis le site Office.com, ce qui évitait d'alléger un tant soit peu l'installation de la suite bureautique. Mais une page vient de se tourner, car par l’intermédiaire d’un billet sur le blog d'Office.com, Microsoft vient d’annoncer l’arrêt définitif de ce service en ligne. Désormais, la suite Office renvoie vers le moteur Bing dès lors que l’on souhaite intégrer une image en ligne dans un document. Dans ce cas, Bing n'affiche que des images en Creative Commons. Néanmoins, le moteur présente indifféremment des images JPG, PNG, et parfois quelques authentiques cliparts. Mais ils sont loin de représenter la majorité des résultats. Notez qu'au moment où nous rédigeons cet article, la recherche via Office.com est toujours active sous Word, mais qu'elle renvoie toutes sortes d'images, et non des cliparts uniquement.

Si certains ont encore recours à ces images d'un autre siècle, qu'ils se rassurent : il existe toujours des services en ligne, qui proposent des milliers de cliparts gratuitement. Parmi eux, citons Openclipart, Classroom Clipart ou encore clker, qui propose même de vectoriser des images JPG. Le clipart n'est donc pas mort, la résistance s'organise.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire