Des capteurs type « Kinect » sur le prochain Lumia

Le rachat de Nokia par Microsoft n’a pas vraiment perturbé le développement de nouveaux smartphones sous Windows Phone. Preuve en est ces derniers mois, avec l’arrivée prochaine du Lumia 930, le dernier haut de gamme à avoir été « élevé » sous l’ère Nokia. Le prochain téléphone de la gamme Lumia sous le giron Microsoft commence déjà à se dessiner à l’horizon. De nombreux informations ont circulé ces derniers jours à son sujet, à commencer par son nom de code : McLaren.

Il serait prévu pour arriver dès la fin de cette année, aux alentours du mois de novembre, et viendrait prendre la place du Lumia 1020, le petit génie de la photo doté d’un capteur 41 mégapixels. Son habilité en photo serait toujours un atout, mais ce ne serait plus le seul. Cet appareil, qui devrait être livré d’office avec la dernière mise à jour de Windows Phone, la 8.1, devrait aussi avoir pour particularité de proposer une nouvelle forme d’interaction, appelée « 3D touch ».

Lire : [Test] Nokia Lumia 1020 : smartphone ou compact, pourquoi choisir ?

À en croire The Verges, certaines sources laissent à penser que des capteurs, dans le genre de ceux qui composent le Kinect des Xbox One, pourraient être placés sur la façade avant du téléphone afin d’interpréter les mouvements de l’utilisateur. Ainsi, il serait possible d’utiliser certaines fonctions du système sans même toucher l’écran.

Les constructeurs de mobile cherchent visiblement de nouvelles pistes pour l’interaction avec les téléphones, sans doute à cause de la taille toujours plus importante des écrans. L’idée d’une façade avant recouverte de capteurs rappelle évidemment le projet de smartphone d’Amazon, qui devrait d’ailleurs être annoncé officiellement le 18 juin prochain. La différence avec Microsoft, c’est que ces capteurs serviraient à analyser la position du visage de l’utilisateur, mais pour les mêmes fins : déclencher des menus contextuels ou des actions.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire