Opera invite Mozilla contre Microsoft

Tristan Nitot MozillaDans une interview publiée hier dans le quotidien Les Échos, Jon S. Von Tetzchner, PDG d’Opera, indique que « Mozilla peut nous rejoindre quand ils le veulent » dans la plainte déposée par la société contre Microsoft. Cette plainte, déposée il y a quelques semaines devant la Commission Européenne, accuse Microsoft d’avoir abusé de la position dominante de son navigateur Internet Explorer.

Sur son blog, Tristan Nitot, président de la branche européenne de Mozilla, donne son avis sur la question.

« Microsoft est coupable »

« Oui, Microsoft est coupable d’abus de position dominante et de violation de la loi anti-trust », estime Tristan Nitot. Selon lui, le monopole d’Internet Explorer a nui à l’innovation en matière de navigateurs Internet pendant plusieurs années. « Dès que Microsoft a pensé qu’ils allaient avoir une situation de monopole, ils sont passés en roue libre. 1999, c’est la sortie d’IE 5.5, 2001, celle d’IE 6. Et ensuite, plus rien pendant 5 ans, jusqu’à ce que le succès de Firefox les pousse enfin à l’action ».

Mozilla ne prend pas de risque

Il en profite également pour regretter les diverses tentatives de régulation des différents gouvernements, qu’il estime inefficaces jusqu’à maintenant. Internet Explorer est toujours largement majoritaire sur le marché des navigateurs Web, et cela est en partie dû au fait que ce logiciel soit le seul navigateur proposé par défaut avec Windows, lui-même étant le système d’exploitation le plus utilisé. Enfin, et à propos de l’invitation d’Opera à les rejoindre dans leur plainte contre Microsoft, le président de Mozilla Europe « pense que pour la petite structure que nous sommes, suivre Opera dans une bataille juridique serait dommageable à ce qu’on fait de mieux : un navigateur moderne et sûr, en logiciel libre, respectueux des standards et utilisable par tous ».

Notre avis : l’avis tranché de Tristan Nitot est bien entendu influencé par son expérience au sein de Netscape il y a quelques années, un navigateur dont l’échec commercial est, pour beaucoup, imputable à Microsoft. Aujourd’hui, et malgré la concurrence montante de ses rivaux, Microsoft garde une large avance, dont Opera estime qu’elle déstabilise le marché. Et même si elle n’a vraisemblablement pas le soutien officiel de Mozilla, la société norvégienne compte bien se faire entendre auprès de la Commission Européenne, qui a déjà ouvert une enquête.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
37 commentaires
    Votre commentaire
  • ninjaw
    C'est moi où le titre n'est pas francais ? Mozilla a raison, cette plainte est ridicule, a deja donné lieu à des condamnations, et oui IE est le pire de tous les navigateurs, comme a la bonne epoque, souvenez vous des trois ou quatre premieres version super nulles, ou Netscape etait maitre en la matiere.
    0
  • MoOx_t
    'Tain encore un lien périmé d'Opera (version du 11.08.2006)... pour la 5ième fois consécutive...
    Qu'es ce que tu fais rédacteur, on t'envoye des MP et t'en à rien à foutre??
    0
  • MoOx_t
    @ninjaw: C'est toi qui est ridicule. T'en à part marre de faire ton pauvre fanboy à chaque news trollable??
    0