Microsoft dope les configurations sous Windows 10, mais pas sous Windows 7

Dans un billet posté sur son site, Microsoft revient sur sa politique de compatibilité entre Windows 10 et les nouvelles générations de processeurs.

L'éditeur de Redmond explique ainsi que les machines équipées de Windows 10 et d'un processeur Skylake profitent d'améliorations 30 fois supérieures au niveau graphique, comparativement à celles qui exploitent Windows 7. Toujours selon Microsoft, l'autonomie d'un ordinateur équipé d'un processeur Skylake sous Windows 10 serait quant à elle 3 fois plus importante que sous Windows 7.

L'éditeur rappelle qu'il n'abandonnera pas le support de Windows 7 avant le 14 janvier 2020 ni celui de Windows 8.1 avant le 10 janvier 2023. Mais dans le même temps, Microsoft s'apprête à diffuser une liste d'appareils Skylake compatibles avec Windows 7 et 8.1. À compter du 17 juillet 2017, Microsoft encouragera (ou forcera ?) les possesseurs des ordinateurs en question à migrer vers Windows 10 pour des raisons de sécurité et de stabilité. L'éditeur explique également qu'il accompagnera les entreprises lors de la migration de leur parc informatique sous Windows 10, notamment pour tout ce qui concerne la prochaine génération de processeur.

À lire aussi : Windows 10 : tout savoir sur le nouvel OS de Microsoft

Bien entendu, continuer à développer et à corriger les anciennes versions de Windows nécessite un coût de développement conséquent. On peut comprendre que Microsoft souhaite davantage se concentrer sur la compatibilité et les performances des nouvelles configurations sous Windows 10, plutôt que sous un ancien OS comme Windows 7. Mais en clair, Redmond déclare qu'il est grand temps de passer à Windows 10 pour profiter pleinement des possibilités de son PC flambant neuf. D'un autre côté, le nouvel OS de Microsoft est aujourd'hui installé sur 200 millions d'appareils (et pas uniquement sur des PC, puisqu'il faut également comptabiliser la Xbox One et les smartphones dans ces chiffres). C'est beaucoup, mais peut-être pas encore assez au goût de Redmond, qui vise le milliard d'ici deux ans. Et si la solution venait du côté des constructeurs, qui n'auront plus d'autres choix que de commercialiser des PC sous Windows 10, même à destination des entreprises ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • C'est bête, mais le simple fait de vouloir "expionner" notre vie nous a fait passer de XBox à PS4, donc pour ce qui est de Windows 10, ben là c'est pas gagné pour ma part et pour ce qui est du neuf... ben nous achèterons un PC sans OS et puis c'est tout !!!
    0