Skype : la version de Microsoft

Skype 3.5 FrançaisSuite et fin des problèmes concernant Skype, résolus depuis, mais dont le véritable coupable semble ne pas vouloir se montrer. Hier, Skype avançait en effet la théorie selon laquelle Windows Update serait en partie responsable de cette coupure, à cause des redémarrages effectués après une mise à jour au niveau mondial. On pouvait s’en douter, Microsoft n’a pas tardé à réagir à cette théorie, expliquant que son service de mise à jour n’est pas en cause.

Microsoft donne son avis

« L’interruption de service a été déclenchée par un redémarrage massif de nos utilisateurs après une mise à jour de Windows Update » expliquait hier le blog de Skype, avant d’expliquer qu’un bug interne à Skype a empêché le système de fonctionner correctement, causant les désagréments connus par les utilisateurs. Pour Microsoft, ces désagréments sont uniquement dûs à un bug interne, et Windows Update n’en est pas responsable.

« Les mises à jour de sécurité de mardi dernier n’ont pas causé l’interruption de service de Skype, et ces mises à jour ne différaient pas des mises à jour habituelles effectuées chaque mois par Windows Update » nous a expliqué aujourd’hui une porte-parole de Microsoft.

« Nous confirmons n’avoir rien remarqué d’inhabituel dans la mise à jour de ce mois-ci », explique Christopher Budd, responsable des programmes de sécurité au Microsoft Security Response Center, dans un des blogs de Microsoft. Qui est donc le véritable coupable de cette coupure, qui aura gêné le service durant plus de 48 heures ? Il semblerait que ce bug interne, mentionné conjointement par Skype et Microsoft, soit bien en cause.

Skype seul responsable

Skype a publié aujourd’hui une nouvelle note, dans laquelle le service clarifie quelques malentendus. Le blog indique qu’à chaque nouvelle mise à jour (et donc à chaque redémarrage massif) de Windows, Skype connaît des difficultés, qui sont généralement parfaitement gérées par le module mis en place à cet effet. Cette fois-ci, le module n’a pas fonctionné correctement, à cause d’un bug interne, tous les paramètres pour une « tempête parfaite » étaient donc réunis.

Skype ne jette donc pas la pierre à Microsoft, et indique que les équipes techniques des deux sociétés ont travaillé de pair pour repérer et éliminer tous les éventuels problèmes. Aujourd’hui, le bug a été corrigé, et un tel problème ne devrait plus se reproduire. Rendez-vous donc le mardi 11 septembre pour s’en assurer.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Marquant_Benjamin
    11 septembre..... Mais que se passera t'il donc ce jour là?
    0
  • robbalier
    il y aura un avion qui va s'ecraser sur le world trade center, et il y aura une deconnection massive d'environ 5000 personnes de skype
    0
  • noldarn
    Peut-être qu'un jour microsoft nous sortira un OS capable de se mettre à jour sans demander systématiquement un redémarrage (tous les OS en sont capables, pourquoi pas windows ?)
    0