Microsoft s’excuse pour ses danseuses dénudées

La Game Developers Conference s’est tenue dans le courant de la semaine dernière au Moscone Convention Center de San Francisco, et a été l’occasion pour les développeurs et éditeurs de se rencontrer. Et comme c’est souvent le cas dans ce genre de rendez-vous, les éditeurs ont tendance à organiser des fêtes lors desquelles les invités se retrouvent autour d’un verre en fin de journée. Mais cette année, la soirée organisée par Microsoft a eu un goût amer, les danseuses à moitié nues embauchées par la marque pour animer la soirée ayant jeté un froid.

Le thème clairement sexiste de la soirée organisée par Microsoft lors de la GDC n’est donc pas passé auprès des hommes et femmes invités à l’événement. Plusieurs photos ont été diffusées sur Twitter, accompagnées de messages déçus ou affligés. Si la réaction des invités a été négative, les choses ne sont pas plus roses en interne. Phil Spencer, qui dirige la branche Xbox chez Microsoft, a évoqué un événement « incorrect et cela ne sera pas toléré », dans un mail envoyé à nos confrères du site The Verge. « Je sais que nous avons déçu de nombreuses personnes, et je m’engage personnellement à nous astreindre à de meilleurs standards. »

Le phénomène des « booth babes » a longtemps été présent sur les salons américains, qu’ils concernent la technologie ou les jeux vidéo, mais est de plus en plus pointé du doigt ces dernières années. La situation est d’autant plus gênante pour Microsoft que la marque a notamment sponsorisé, durant la GDC de cette année, une conférence sur le thème « Women in Games » (« Les femmes dans les jeux »), qui abordait notamment les problèmes de représentations des femmes dans l’industrie vidéoludique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire