Microsoft mis à mal sur la gestion de la vie privée de ses utlisateurs

Microsoft partagerait avec les autorités américaines de très nombreuses informations privées de ses utilisateurs. C’est ce qu’a révélé le site Internet Cryptome, depuis fermé par Microsoft. 

Des informations qui restent à vérifier

Selon le document publié par le site, Microsoft partagerait avec les forces de l’ordre de multiples informations. Ainsi, les utilisateurs de ses services pourraient voir dévoilées leurs adresses IP, archives d’e-mails ou tout simplement les informations personnelles saisies lors de son inscription. Une interface prévue pour être utilisée par les autorités aurait même été conçue. Tous les messages électroniques sont ainsi archivés aux États-Unis, même ceux des comptes français de Hotmail.

Le système Xbox Live est également épinglé puisque Microsoft y stocke l’historique de connexion des joueurs, leurs numéros de carte de crédit, celui de la console et le compte e-mail associé. Un mandat de perquisition reste indispensable pour y accéder, mais Microsoft resterait prêt à entièrement partager ces données.

Si la véracité des informations de ce document n’a toutefois pas été confirmée, Microsoft aurait contacté l’hébergeur du site Internet Cryptome en lui notifiant sa violation du Digital Millenium Copyright Act protégeant la propriété industrielle.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
22 commentaires
    Votre commentaire
  • mauki
    Cela vous étonne ?
    0
  • stephbpm
    Cela ne m'étonne pas du tout, d'autant que Microsoft ne doit pas être la seule compagnie à le faire.
    Par contre, qu'une interface ait été conçue spécialement pour les autorisées ... Woah !!!
    4
  • patriots
    Bienvenue chez micro$oft ;)
    2