3 mois de prison pour avoir diffusé des fuites sur Windows

Alex Kibkalo est un ancien employé de Microsoft qui a récemment été condamné à une peine de 3 mois de prison ferme pour avoir diffusé des fuites et autres informations sensibles relatives à l’entreprise.

L’employé était notamment à l’origine de fuites concernant Windows 7 et 8, pour lesquels il a diffusé des préversions avant même que ces systèmes soient annoncés par Microsoft. Il était notamment en contact avec un blogueur français, dont le nom n’a pas été dévoilé, et avec qui il a échangé un certain nombre d’informations sensibles. C’est ce dernier qui aurait vendu la mèche auprès de Microsoft, après que l’employé a voulu lui envoyer des informations sur l’Activation Server Software Development Kit (ASSDK), qui est chargé de vérifier l’authenticité d’une clé produit Windows. Le blogueur a alors contacté un autre employé de Microsoft afin d’obtenir confirmation qu’il s’agissait bien du kit en question, et celui-ci a fait remonter l’information à sa direction, qui a par la suite lancé une enquête.

Microsoft a donc par la suite pu retrouver des échanges de mails entre le blogueur et l’employé, ce qui a permis à la firme de remonter la trace de sa taupe. Alex Kbikalo a été arrêté en mars dernier, et a plaidé coupable lors de son procès, à l’issu duquel il a été condamné à trois mois de prison ferme et 22 500 dollars de dommages-intérêts (environ 16 600 euros).

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire