Microsoft annonce ses nouveaux accessoires pour Xbox One

La Gamescom, plus grand salon européen dédié au jeu vidéo, ouvre ses portes cette semaine à Cologne, en Allemagne. Et pour l’occasion, Microsoft a ouvert les hostilités avec sa conférence de lancement, au cours de laquelle la marque a notamment annoncé de nouveaux accessoires pour sa Xbox One. On a ainsi pu (re)découvrir la manette Elite, destinée aux joueurs les plus exigeants, ainsi qu’un mini clavier à utiliser sur une manette.

La manette Elite, qui avait déjà été annoncée lors de l’E3, a donc été présentée plus en détails lors de cette conférence de lancement de la Gamescom par Microsoft. Si elle présente un design globalement similaire à la manette classique, elle propose en revanche un certain nombre de fonctions améliorées, comme une personnalisation des boutons, l’adjonction de gâchettes supplémentaires, ou encore une croix directionelle plus précise sous le doigt. En outre, elle sera également compatible avec une application permettant d’attribuer n’importe quelle fonction à une touche. Cette manette se réserve à un public de puristes, tant par ses fonctions que par son prix, qui avoisinera les 150 euros. Elle est attendue pour le 15 octobre prochain.



Enfin, au rang des nouveautés, Microsoft a également présenté un clavier à brancher directement sur une manette de Xbox One, et permettant ainsi de rédiger simplement un message en plein jeu. Ce clavier est un transfuge d’un modèle qui avait déjà été présenté il y a quelques années pour Xbox 360, et remplissait à l’époque la même fonction. Il vient donc s'encastrer sous la manette, et on y trouve cette fois deux boutons programmables, ainsi que des raccourcis vers les fonctions les plus courantes de la console. Ce clavier pour manette Xbox One est attendu pour le mois de novembre 2015, mais n’a pour l’instant pas reçu de prix européen. Il est annoncé aux USA pour 35 dollars.

À lire : [Test] Xbox One : que vaut la console de Microsoft ?


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire