MinRDR : controler les Google Glass par la pensée

Les lunettes connectées de Google, nous l'avons découvert dans notre test, peuvent s'utiliser de deux manières différentes. Au doigt, d'abord, en glissant son index sur la zone tactile placée le long de la tempe. Mais c'est à la voix que le dispositif tire toute sa quintessence, grâce à une reconnaissance très performante. Seulement, parler à ses lunettes a encore de quoi rebuter certains, sans parler de l'entourage.

Bonne nouvelle, la société londonienne This Place est en plein développement d'une application à destination des lunettes connectées visant à apporter une troisième méthode d'interaction : la pensée. Le logiciel open-source, connu pour l'instant sous le nom de MindRDR, fonctionne de pair avec un accessoire qui vient se fixer autour du crâne. Il s'agit en l’occurrence d'un casque mis au point par la firme californienne Neurosky, spécialisée dans l’interfaçage cerveau-machine. Le casque est capable de réaliser en temps réel un électroencéphalogramme, c'est-à-dire la lecture de l'activité électrique du cerveau. L'application MinRDR travaille alors de retranscrire l'activité cérébrale en instruction sur les Google Glass.

Pour l'instant, seules quelques fonctions ont pu être réalisée avec succès à l'aide de sa seule pensée : prendre une photo et la partager sur un réseau social. Mais gageons qu'à mesure où les développeurs commenceront à s'y intéresser, d'autres fonctionnalités seront ajoutées.  Il faut admettre qu'un tel usage des lunettes serait plus discret que de poser le doigt dessus ou leur parler au beau milieu de la rue. Reste maintenant à trouver un moyen de miniaturiser encore un peu plus le casque permettant l'enregistrement de l'activité cérébrale, et le tour sera joué.

Lire : [Test] Les Google Glass valent-elles leurs 1 500 dollars ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire