P2P : Les conclusions de la mission Olivennes

Denis OlivennesLa mission Olivennes a enfin touché à sa fin après plusieurs semaines de discussions avec les acteurs de l’audiovisuel, les fournisseurs d’accès à Internet et les associations de consommateurs.

Denis Olivennes a remis ce matin son rapport à la ministre de la Culture Christine Albanel. On y trouve donc les solutions préconisées par le chargé de mission du gouvernement, qui pense notamment à une suspension d’abonnement pour les pirates.

Développer une offre attractive

Le président de la Fnac a mis ce matin un terme à près de deux mois de concertation en rendant son rapport sur le piratage en France à la ministre de la Culture. Après examen de ce rapport, il présentera dans quelques jours ses conclusions au président de la République, Nicolas Sarkozy.

Denis Olivennes indique donc dans son rapport la nécessité de développer une offre de téléchargement légale et attractive. Il s’agit d’une offre sans protection par DRM et qui va devoir offrir un catalogue large. Ensuite, il préconise une sortie plus rapide des films en VOD, qui sont actuellement soumis à un délai de près de huit mois après la sortie en salles. Il faut donc calquer ce délai sur celui des DVD en le ramenant à six mois.

Les abonnements des pirates suspendus

Mais Denis Olivennes n’en oublie pas pour autant la répression, qui a été l’un des maîtres mots lors de sa mission. Ainsi, les présumés pirates se verront avertis par mail avant de voir leur abonnement suspendu en cas de récidive. Cette suspension sera d’une période variable selon les cas. Une autorité indépendante va être chargée de gérer ces sanctions, et l’Autorité de régulation des amendes aux contrevenants (ARMT) est pressentie.

Notre avis : le rapport de la mission Olivennes, après la surprise de la suspension d’abonnement qui y est évoquée, semble correspondre quelque peu à ce qui a été annoncé au départ. Cependant, deux points importants n’ont pas été cités par ce rapport : les amendes pour les téléchargeurs et un filtrage appliqué à l’ensemble du Net. Il reste maintenant à savoir comment cette mesure de suspension va être accueillie auprès des fournisseurs d’accès, qui ont toujours été contre, de l’UFC-Que Choisir, et surtout des abonnés...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • Vedlen
    "Ainsi, les présumés pirates se verront avertis par mail avant de voir leur abonnement suspendu en cas de récidive"

    Peut-on connaître le(s) critère(s) d'identification d'un "pirate" ?
    0
  • ORIONA
    ATTENTION LES GARS LA LIBERTÉ FOU LE CAMP
    ET OUI S'EST VRAI CELA, QUELLES SONT LES CRITÈRES QUI DÉFINISSENT LES PIRATES ?
    PAR QUE MOI J'EN VOIS PLEIN LORSQUE JE LES REGARDE TOUSES CES POLITIQUES ET AUTRES
    INDUSTRIELS .
    EUX, NOUS VOLS EN LONGUEUR D'ANNÉES, SERONT-ILS AUSSI DÉCONNECTÉS (DE NOTRE VIE)?
    0
  • thermidor
    "un filtrage appliqué à l’ensemble du Net"
    -) Que l'on censure les sites nazi ou pédophiles ok, mais la liberté de partage : JAMAIS.
    Le jour ou le P2P n'existera plus, les FAI ferons une drôle de tête quand il verons les gens se désabonné...
    0