Au MIT, on fait des combinaisons en s'inspirant des castors

Les ingénieurs du MIT ont mis au point une combinaison avec une couche poilue en caoutchouc pour protéger les plongeurs et les surfeurs. Ce modèle fut inspiré par la protection dont bénéficient les loutres et les castors grâce à leur fourrure. Les chercheurs ont étudié ces deux petits mammifères marins parce qu’ils restent au chaud, tout en étant vifs et agiles, deux caractéristiques indispensables pour une combinaison. Ils ont publié les résultats de leurs travaux dans la revue Physical Review Fluides.

Un modèle mathématique facilitera la création de nouvelles combinaisons

Une combinaison inspirée des castors

Alors que des couches épaisses de graisse préservent les grandes créatures marines comme les baleines du froid, les castors et les loutres sont pourvus d’une autre méthode d'isolation. En effet, la densité de leur fourrure emprisonne les bulles d'air chaud et empêche les eaux glaciales de frigorifier leur corps. Par ailleurs, leurs peaux fournissent également des indices précieux sur la manière de mieux éliminer le ruissellement sur le costume des surfeurs.

Après des analyses plus poussées, les scientifiques ont constaté que l'espacement de chaque poil et la vitesse de plongée de l'animal influent sur la quantité d'air piégée par chaque surface. Pour obtenir des données plus précises, ils ont réalisé une simulation par ordinateur. Grâce à ce procédé, ils disposent désormais d’un modèle mathématique qui aidera les designers à dessiner une combinaison plus performante.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire