Bientôt des mobiles pour tous

À l’heure de l’iphone 3G, 364 communes françaises ne captent pas de réseau de téléphonie mobile. C’est pour remédier à « cette situation d’urgence » que Hubert Falco, secrétaire d’état à l’aménagement du territoire, a réuni les trois opérateurs français de téléphonie mobile. Ils se sont engagés à contribuer aux efforts de l’état et des collectivités locales dans le cadre du plan de couverture des zones blanches en téléphonie mobile.

En théorie, plus de zone blanches dès l’année prochaine

Et le temps presse : l’échéance de ce plan intervient dès la fin de cette année. En 2003, l’état et les collectivités locales s’étaient engagés à couvrir 3000 communes encore limitées au téléphone fixe. 90 % d’entre elles ont depuis vu s’installer au moins l’un des trois opérateurs. Les axes de transport prioritaires doivent aussi être couverts, pour éviter aux voyageurs de voir leur conversation coupée lors d’un trajet.

Le mobile bientôt, et un jour, la 3G

Une réunion est prévue à la rentrée entre l’ARCEP (autorité de régulation des télécoms), les collectivités locales et les opérateurs téléphoniques. Ils détermineront le calendrier de couverture des 364 communes encore oubliées. Ce plan va même plus loin : il prévoit à l’horizon 2012 un déploiement de la 3G sur l’ensemble du territoire. Là aussi, il y aura des étapes. Patience...