A Chicago, les lampes peuvent surveiller la pollution


Réputée pour son architecture moderne, la ville de Chicago va déployer sa nouvelle installation urbaine. Il s’agit d’une série de lampadaires intelligents conçus pour aider à la planification de la ville et améliorer la sécurité des citoyens.

A part illuminer la ville, ces lampadaires sont munis de capteurs qui recueillent des données relatives à l’environnement. Ces mobiliers urbains peuvent ainsi mesurer la qualité de l’air, le niveau de chaleur, le volume sonore, l’intensité de la lumière ou du vent. De cette manière, les scientifiques pourront surveiller l’évolution de la pollution facilement. En outre, les capteurs se chargent également de compter les piétons à travers le nombre des téléphones portables qui y passent. Toutefois, afin d’éviter toute divulgation d’informations personnelles, la collecte des données s’effectuera de façon anonyme. En effet, les lampes ne sont pas en mesure d’identifier un individu ni d’enregistrer un son.

Ces lampadaires traqueurs de pollution seront implantés sur certains points de Chicago à partir de juillet. Si le projet suit son cours, d’autres villes pourront également s’en équiper. Dans l’avenir, ils serviront de système de collectes de données qui faciliteront la tâche des chercheurs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire