Téléphoner en avion bientôt possible

Les règles sur l’utilisation des appareils électroniques dans les avions sont de moins en moins contraignantes. En fin d’année dernière, l’utilisation des téléphones et autres tablette étaient introduite au décollage et à l’atterrissage, à condition qu’ils se trouvent en mode « avion », c’est-à-dire que leurs communications sont coupées en WiFi et sur le réseau cellulaire.

Cette fois, l’Agence Européenne pour la Sécurité Aérienne (AESA) a décidé d’aller encore plus loin et de lever une nouvelle barrière : dès l’atterrissage, les communications pourront être rétablies. Jusqu’à maintenant, cela n’était autorisé qu’une fois l’appareil immobile, garé à son emplacement. Mais les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là.

À l’issue de différents contrôles, les compagnies aériennes européennes pourront autoriser, à terme, l’utilisation du réseau cellulaire sur toute la durée du vol. Cela permettra à leurs passagers d’émettre des appels, envoyer des textos ou encore surfer sur Internet pendant toute la durée du vol. Il faudra en revanche que les compagnies équipent leurs avions de relais, un investissement qui s’accompagnera très certainement de tarifs prohibitifs pour les clients dans un premier temps.

Lire : 30% des usagers n'éteignent pas leurs appareils en avion

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • octimus
    c est une tres bonne nouvelle mais espérant que ça ne vas pas se répercuter sur le tarife du billet d'avion
    0