MonsterMind, l'antivirus secret de la NSA

Edward Snowden avait déjà fait parler de lui en diffusant des milliers de documents secrets concernant les agissements de son employeur, la NSA. Aujourd’hui, il parle d’un système de défense de la NSA au nom évocateur de MonsterMind, prévu pour répondre aux attaques sur Internet sans intervention humaine.

C’est lors d’une interview au magazine Wired que l’ancien agent du gouvernement américain a évoqué ce système de défense automatique. MonsterMind est en effet prévu pour répondre à tout type d’attaque, une fois qu’elles sont détectées, en se prenant directement à l’ordinateur d’où provient l’attaque en question. Il est capable de fonctionner sans intervention humaine, et c’est justement le problème selon Snowden. 

La plupart des hackers sont en effet capables de masquer leur adresse IP, voire de faire passer leurs attaques à travers différents ordinateurs dont ils auraient déjà pris le contrôle à travers la planète. En l’occurrence, MonsterMind est conçu pour s’en prendre à ce qu’il perçoit comme la source de l’attaque, sans se soucier du fait qu’il pourrait s’agir d’un ordinateur relais. « Vous pouvez avoir quelqu’un en Chine, par exemple, qui lance une attaque en la faisant transiter par une adresse en Russie. Et alors nous nous retrouvons à contre-attaquer et à nous en prendre à un hôpital en Russie », explique Snowden.

Antivirus : quel est le meilleur logiciel de sécurité ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire